Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : Comment traiter les morpions ?

Haut

Pour débuter ce conseil particulier, rétablissons tout d’abord la vérité à propos des morpions. Les morpions n’ont pas disparu ! Ils sont toujours là et on va essayer de faire la différence avec un pou, où est-ce qu’ils se localisent et surtout comment on en vient à bout !

Commencer différencier un pou d’un morpion ?

Les poux, on les connaît à peu près tous surtout quand on a des enfants ou qu’on s’occupe d’enfants. On retrouve principalement les poux au niveau de la tête et principalement au niveau de la nuque et derrière les oreilles (il s’agit des endroits les plus chauds). Un pou a l’abdomen plus long que large et 3 paires de pattes qui font à peu près la même taille, situées à l'avant du corps. Le morpion est quant à lui plus trapu et donc moins long. La différence la plus remarquable se localise au niveau de ses pattes. Les 3 paires de pattes sont bien plus grosses par rapport à son corps et en forme de pince de crabe. Cette différence au niveau des pattes de ces deux parasites va induire une différence au niveau de leur localisation préférentielle. Les pattes du pou lui permettent de s’accrocher plus facilement au niveau des cheveux (poils plus fins) alors que les pattes du morpion vont lui permettre de s’accrocher à des poils plus épais et ainsi de plus gros diamètre.

Quand le pou se retrouve le plus souvent au niveau de la tête, à la base des cheveux, le morpion se retrouvera préférentiellement au niveau des poils pubiens, des poils du torse, des cuisses ou encore des aisselles parfois (et c’est plus surprenant) au niveau des sourcils ou des cils. Les poux et les morpions se nourrissent tous les deux de sang. Leurs morsures sont susceptibles de provoquer des démangeaisons (souvent révélatrices de leur présence). Les deux parasites pondent des lentes qui vont éclore en quelques jours.

Pour couper la tête une bonne fois pour toute à cette idée reçue, les poux et les morpions ne sautent pas pour passer de têtes en têtes ou de corps en corps. La contamination a bien lieu par contact direct. Il peut s’agir, et c’est le cas le plus fréquent pour les enfants, de contacts rapprochés ou d’échanges de bonnes, chouchous ou écharpes et dans le cas des morpions le partage de draps (dans le même lit) ou de vêtements est souvent mis en cause.

Comment se débarrasser des morpions ?

Pouxit Shampoing Traitant Anti-Poux et Lentes 200 ml
11,50€
Cooper Pouxit Lotion Anti-poux 100 ml
9,66€
Paranix Extra Fort Lotion Anti-Poux et Lentes 100 ml
13,64€

Il y a encore quelques temps, le produit Spray Pax était utilisé pour éradiquer les morpions. Il se présentait sous la forme d’un flacon avec un solution à pulvériser dans une boîte noire. Il n’est plus commercialisé depuis la fin de l’année 2017. Il contenait de l’extrait de pyrèthre notamment. Pour le traitement des morpions, le Prioderm était utilisé (disponible uniquement sur prescription médicale). Ce produit a lui aussi été supprimé depuis le mois de février 2018. Lui aussi contenait un insecticide, le malathion.

Que nous reste-t-il ? Les toutes dernières recommandations conseillent l’utilisation des mêmes produits que ceux utilisés dans le traitement des poux. Leur action est mécanique. Les différents produits agissent en étouffant le pou grâce à une solution huileuse qui vient boucher leur orifice respiratoire. Ces produits ont l’avantage de ne pas induire d’effets indésirables mais aussi de pouvoir être utilisés par une population plus large. Ils limitent aussi la survenue de résistance observée chez les populations de poux après des expositions répétées aux insecticides. Les produits Pouxit ou Paranix agissent de cette manière. Après une pose en moyenne de 15 minutes, les poux, morpions et les lentes peuvent alors êtres retirés à l’aide d’un peigne approprié. Un contrôle 8 jours est indispensable afin de bien s’assurer que la totalité de la population a bien été éliminée et qu’une ré infestation ne débute pas. Conjointement à ce traitement, un contrôle l’entourage est nécessaire. Lorsque cela est possible, un rasage des poils constitue un moyen très efficace.

Comment traiter les draps et le linge lors d’une infestation par les morpions ?

A-PAR Désinfectant Antiparasitaire 200 ml
10,34€

Il existe un produit que l'on connaît bien en pharmacie et que l’on peut conseiller pour désinfecter les draps ou textiles, la solution APAR. La solution Apar est un désinfectant antiparasitaire pour la literie et les tissus. Son utilisation est notamment recommandée en cas d’infestation par des poux, des morpions ou encore la gale mais aussi puces ou punaises de lit. Il faut bien veiller à bien aérer la pièce après la pulvérisation et à ne pas coucher dans le lit traité avant les 12 heures qui suivent. On peut également conseiller de placer le linge qui le permet à 60° en machine ou encore d’enfermer le tissu potentiellement infesté dans une sac hermétique pendant plusieurs jours.

Les points de vigilance lorsque l’on découvre une infestation aux morpions

Le traitement doit bien se faire sur la zone infestée sans hésiter à couvrir toute la zone pileuse y compris les zones hors de vue. Les morpions, comme les poux, peuvent induire des démangeaisons. Les lésions de grattage sont susceptibles de se surinfecter et une prise en charge d’une éventuelle infection cutanée peut nécessiter une consultation médicale. Veillez à bien consulter la notice avant toute utilisation. 

 

 

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus