Conseils : Cors et durillons

Haut

Les cors et les durillons sont des callosités sans gravité mais douloureuses, qui touchent principalement les pieds. Ils peuvent être très gênants car les pieds sont les principaux acteurs de la marche, soit les premières victimes des frottements et autres pressions que celle-ci engendre. 

Les cors sont généralement situés sur les orteils (surtout le plus petit) et le bord des pieds. Il s’agit d’un épaississement de la peau dû à l’accumulation de frottements provoqués par la marche, généralement avec des chaussures trop serrées. Ils apparaîtront plus vite chez les personnes présentant une déformation des orteils ou des problèmes de circulation.

Les durillons sont placés au niveau de la voûte plantaire et sur les talons, soit aux endroits où le pied supporte le plus la pression et le poids du corps. Le port de talons hauts et les longues marches favorisent leur apparition.

De manière générale, il convient de porter des chaussures confortables qui ne soient pas trop étroites, et de rester vigilant si l’on est diabétique : le cor ou le durillon peut alors se transformer en plaie et compliquer la guérison.

Au sommaire :

Symptômes

Cors

  • Epaississement important de la peau (hyperkératose) au niveau des orteils
  • Les cors peuvent être durs ou mous, avec présence d’un noyau central
  • Progressivement, la peau morte s’enfonce, comprimant les terminaisons nerveuses : le cor devient très douloureux

Durillons

  • Hyperkératose au niveau de la voûte plantaire
  • Couleur jaune
  • Moins profonds mais plus étendus que les cors
  • Présence des stries à leur surface (contrairement aux verrues)
  • Peuvent devenir douloureux avec le temps

Comment se soigner ?

Quand consulter son médecin ?

Consulter directement son médecin dans les cas suivants :

  • En cas de diabète
  • En cas de troubles circulatoires des jambes.
  • En cas d’irritation ou de douleur trop importante
  • Si les symptômes persistent

Quel traitement prendre ?

1. Traitement curatif

1. Coricides à l’acide salicylique
Toujours appliquer sur une peau propre et sèche, non lésée, ne pas déborder sur la peau saine.

Feuille de saule cor 40 g/100 g x 9
Un emplâtre à changer tous les soirs pendant 3 à 5 jours.


2. Pansements hydrocolloïdes
Le pansement est laissé en place jusqu’à ce qu’il se décolle de lui-même. Renouveler l’application si nécessaire.

Compeed Cors Grand Format x8

3. Crèmes anti-callosités (uniquement pour les durillons)
Appliquer une fois par jour une crème telle que Crème anti-callosités Neutrogena ou Xérial 50 Extrême SVR.

4. Aromathérapie
L’huile essentielle de l’arbre à thé peut aider à lutter contre les cors et durillons. Il faut préparer un mélange avec 2 à 5 gouttes d’huile essentielle diluée dans le double (4 à 10 gouttes) d’une huile végétale type Argan 2 à 3 fois par jour. Cette préparation est à faire au moment de l’application.
Il est conseillé d’éviter la peau saine comme les huiles essentielles sont des produits très réactifs voir caustiques, ce pourquoi elles sont diluées.

Puressentiel Arbre à Thé BIO Huile Essentielle 10 ml
Puressentiel Argan Bio Huile Végétale 30 ml

2. Traitement préventif

1. Hydrater les pieds quotidiennement.

Akiléïne Baume Hydra Défense Pieds très secs 125 ml
Epitact Cosmétiques sans paraben Pieds secs 75 ml

2. Enlever régulièrement la corne qui se forme avec une râpe à pieds ou une pierre ponce.

3. Si besoin, protéger les zones de frottement.

Epitact Digitubes® à l'Epithelium (Largeur 22-25-33mm) M x 3

L'hygiène de vie

Précautions à prendre

  • Choisir des chaussures en matière souple, qui ne compriment pas le pied.
  • Eviter les talons trop hauts et les bouts pointus.
  • Alterner les chaussures pour modifier les zones d’appuis et de frottement.

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net