Total
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Fraction Flavonoïque purifiée 500 mg Mylan x 60

Médicament - Allopathie

Comprimés x 60 Mylan

Médicament préconisé dans le traitement des troubles de la circulation veineuse (jambes lourdes, douleurs, impatiences, hémorroïdes) En savoir +

Référence : 3400922258614
6.76
En commande !
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur Fraction flavonoïque purifiée

Veinotonique et protecteur vasculaire de premier plan, ce médicament est le générique du Daflon est indiqué dans le traitement symptomatique des troubles circulatoires comme les jambes lourdes ou les crises d'hémorroïdes. 

La posologie chez l'adulte peut être de 6 comprimés par jour pendant 4 jours dans le cas de crises hémorroïdaires puis ramenée à 4 comprimés par jours pendant 3 jours. Préférez toujours une durée courte. 

Dans le cas d'une action sur un plus long terme, je conseille 1 comprimé matin et soir. Cette posologie sera davantage préconisée en cas de jambes lourdes. 

Pensez à surélever les pieds de lit pour favoriser le retour veineux. Traitez une constipation si vous en présentez une et apportez des fibres dans votre alimentation. Évitez l'alcool et les plats épicés et pratiquez une activité physique régulière. 

 

 

Quelles sont les causes des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont la conséquence d'une irritation et d'une dilatation progressive des vaisseaux au niveau rectal. Elles peuvent être internes ou externes selon leur localisation. Si le bourrelet est situé à l'extérieur de la marge anal, il s'agit d'une hémorroïde externe. Les hémorroïdes peuvent être très douloureuses et se manifester de différentes manières : sensation de brûlure ou de chaleur au niveau de la marge anale, sensation de gêne au niveau de l'anus ou douleur lors de la défécation. 

Elles sont favoriser lors de la présence d'une constipation avec des poussées pour émettre les selles, lorsque les selles sont dures (du fait surtout d'une alimentation pauvre en fibres et du manque d'apport en eau de boisson) mais aussi en cas de manque d'exercice physique. Le surpoids et la pratique de certains sports comme le vélo ou l'équitation peuvent également favoriser leur survenue. 

Le régime alimentaire joue lui aussi un rôle important tant sur le fait de favoriser l'apparition des hémorroïdes que sur la prévention pour limiter leur survenue. On conseille alors de limiter les plats épicés, la consommation d'alcool, le thé ou le café. Il convient donc d'augmenter l'apport en fibres en consommant des légumes verts, des céréales, des fruits et maintenir une hydratation suffisante. 

 

Quand faut-il consulter son médecin ?

Certaines situations imposent la consultation d'un médecin plutôt que le recours à l'automédication. Si vous souffrez par exemple de démangeaisons à l'anus de façon chronique, si vous constatez la présence de sang dans les selles, si vous ressentez des brûlures, chaleur, gênes, suintements ou une masse au niveau du rectum, consultez votre médecin. 

Les hémorroïdes peuvent parfois être confondues avec d'autres pathologies comme une fissure anale, une ulcération de l'anus, des fistules, abcès, mycoses, anites ou parasites. 

 

En prévention ?

Les règles hygiéno-diététiques sont à la base de la prévention des hémorroïdes. Un régime alimentaire adapté prévient l'apparition d'une constipation qui mène souvent à des selles plus dures qu'il est difficile d'expulser. Lutter contre la constipation permet donc de prévenir la formation des hémorroïdes. 

La pratique d'un exercice physique régulièrement permet d'améliorer le retour veineux. Cette démarche revêt d'une grande importance sur la prévention des hémorroïdes mais aussi l'amélioration du syndrome des jambes lourdes. De plus une activité physique régulière (même de la marche) permet d'améliorer le confort digestif et agit sur l'ensemble du transit. 

Dans certains cas et chez certaines personnes, un aliment précis peut engendrer les crises hémorroïdaires. L'identifier et analyser l'ensemble des facteurs qui ont mener vers l'apparition des hémorroïdes suffit parfois à agir pour les prévenir. 

 

Que faire en cas de crise ? 

Evidemment la prise de fraction flavonoïque à raison de 6 comprimés par jour est importante. L'application d'une crème anti-hémorroïdaire telle que Titanoréïne (avec ou sans anesthésique) associée ou non avec les suppositoires soulage rapidement. Vous pouvez aussi appliquer une source de froid pour diminuer la douleur et la contribuer à résorber la dilatation des vaisseaux (jamais directement !). Arrêtez de pousser aux toilettes et attendez d'avoir une envie pressante. Vous pouvez prendre des laxatifs lubrifiants pour éviter les douleurs au moment de l'émission des selles, en particulier si elles sont dures. 

Utilisez du papier toilette doux voire des lingettes humides. 

Si l'hémorroïde est externe, vous pouvez la rentrer délicatement avec le doigt enduit de vaseline. 

Pour en savoir plus, consultez notre conseil sur les Hémorroïdes, ici.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus