Angine

L’angine fait référence à une inflammation de la gorge. Elle est liée à une infection, le plus souvent d’origine virale, mais aussi bactérienne. On parle aussi d’amygdalite si l’atteinte est surtout au niveau des amygdales, ou bien de pharyngite si l’atteinte est plus basse dans la gorge. Les angines peuvent toucher tout le monde à partir de l’âge de 2 ans.

La distinction entre bactérienne et virale est importante les angines. En effet, cela va déjà conditionner le traitement. Une origine bactérienne représente un certain critère de gravité comme les complications les plus importantes ont lieu suite à une angine bactérienne. Les deux types d’angine ont des symptômes en commun. La gorge est douloureuse comme si elle était serrée, angine venant d’ailleurs d’un mot grec qui signifier serrer. Cela provoque des span>difficultés à avaler. Il y a aussi de la fièvre comme il s’agit d’une infection. Le médecin peut voir lors de la consultation que les amygdales sont gonflées et inflammées avec un aspect assez particulier rouge ou blanchâtre.

Les angines virales sont généralement accompagnées d’une toux sèche qui entretient le mal de gorge et peut entraîner une voix qui devient rauque. Les angines bactériennes sont nettement moins accompagnées de toux mais un gonflement des ganglions du cou est souvent perçu par le médecin. Le diagnostic entre bactérien et viral peut-être complété à l’aide d’un test rapide, praticable en cabinet, qui est capable de donner l’origine de l’angine. Un prélèvement de substance est effectué sur les amygdales avec un coton-tige adapté. Ce dernier est ensuite mis en contact avec un réactif qui donne un résultat après quelques minutes. C’est la complémentarité des deux méthodes qui permet un bon diagnostic.

Le traitement dépend de l’origine. En cas d’atteinte bactérienne, des antibiotiques vont être prescrits pour lutter contre l’agent infectieux directement. En cas d’atteinte virale, le traitement sera surtout symptomatique. Des anti-inflammatoires et antidouleurs peuvent être utilisés pour lutter contre la gêne. On peut utiliser des produits d’action générale comme le paracétamol ou bien des anti-inflammatoires spécifiques aux maux de gorge. On peut citer parmi eux le Maxilase, la Lysopaïne, ainsi que les marques Drill ou encore Strepsil. Les produits spécifiques prennent souvent la forme de pastilles à sucer, de sirops, ou de sprays. Des produits pour la toux sèche peuvent aussi être utilisés.
Attention, il ne faut pas utiliser des anti-inflammatoires si vous ne connaissez pas le type de votre angine ! Leur usage pourrait masquer des signes qui permettraient au médecin d’en déterminer l’origine.
Total


Chargement...

Angine L’angine fait référence à une inflammation de la gorge. Elle est liée à une infection, le plus souvent d’origine virale, mais aussi bactérienne. On parle aussi d’amygdalite si l’atteinte est surtout au niveau des amygdales, ou bien de pharyngite si l’atteinte est plus basse dans la gorge. Les angines peuvent toucher tout le monde à partir de l’âge de 2 ans. *** La distinction entre bactérienne et virale est importante les angines. En effet, cela va déjà conditionner le traitement. Une origine bactérienne représente un certain critère de gravité comme les complications les plus importantes ont lieu suite à une angine bactérienne. Les deux types d’angine ont des symptômes en commun. La gorge est douloureuse comme si elle était serrée, angine venant d’ailleurs d’un mot grec qui signifier serrer. Cela provoque des span>difficultés à avaler. Il y a aussi de la fièvre comme il s’agit d’une infection. Le médecin peut voir lors de la consultation que les amygdales sont gonflées et inflammées avec un aspect assez particulier rouge ou blanchâtre. Les angines virales sont généralement accompagnées d’une toux sèche qui entretient le mal de gorge et peut entraîner une voix qui devient rauque. Les angines bactériennes sont nettement moins accompagnées de toux mais un gonflement des ganglions du cou est souvent perçu par le médecin. Le diagnostic entre bactérien et viral peut-être complété à l’aide d’un test rapide, praticable en cabinet, qui est capable de donner l’origine de l’angine. Un prélèvement de substance est effectué sur les amygdales avec un coton-tige adapté. Ce dernier est ensuite mis en contact avec un réactif qui donne un résultat après quelques minutes. C’est la complémentarité des deux méthodes qui permet un bon diagnostic. Le traitement dépend de l’origine. En cas d’atteinte bactérienne, des antibiotiques vont être prescrits pour lutter contre l’agent infectieux directement. En cas d’atteinte virale, le traitement sera surtout symptomatique. Des anti-inflammatoires et antidouleurs peuvent être utilisés pour lutter contre la gêne. On peut utiliser des produits d’action générale comme le paracétamol ou bien des anti-inflammatoires spécifiques aux maux de gorge. On peut citer parmi eux le Maxilase, la Lysopaïne, ainsi que les marques Drill ou encore Strepsil. Les produits spécifiques prennent souvent la forme de pastilles à sucer, de sirops, ou de sprays. Des produits pour la toux sèche peuvent aussi être utilisés. Attention, il ne faut pas utiliser des anti-inflammatoires si vous ne connaissez pas le type de votre angine ! Leur usage pourrait masquer des signes qui permettraient au médecin d’en déterminer l’origine.

De A à Z