Trachéite

La trachéite correspond à une inflammation de la trachée. La trachée est une partie de l’appareil respiratoire qui conduit l’air des voies aériennes supérieures (tout ce qui se trouve dans la tête) vers les poumons. Il s’agit d’un tube flexible composé principalement d’anneaux de cartilages et de fibres. Ce sont ses parois internes qui peuvent gonfler en cas d’agressions et donner une trachéite. La trachéite n’est généralement pas une pathologie grave mais elle nécessite tout de même une consultation pour une prise en charge spécifique.

Classiquement, la trachéite est d’origine virale. Elle fait souvent suite à une autre infection de l’appareil respiratoire, comme un rhume, une bronchite ou une laryngite. Une infection bactérienne est possible. Elle est aussi régulièrement allergique, surtout au printemps avec les pollens. Elle peut aussi être due à une réaction à différents polluants atmosphériques comme les poussières, la fumée de tabac, ou encore les vapeurs de produits chimiques.

Pour les symptômes, ces derniers sont assez caractéristiques. On a une toux sèche assez marquée. Elle se manifeste par des quintes très irritantes. Elle est généralement aggravée par la position allongée. Il se peut qu’elle devienne grasse au bout de quelques jours. Cette toux entraîne des maux de gorge qui peuvent être assez intenses. Une voix enrouée est souvent retrouvée ainsi que des douleurs thoraciques. Elle peut être accompagnée de fièvre et de crachats en cas d’origine infectieuse. Tout ceci a une grosse répercussion sur le sommeil, la toux est souvent nocturne et les douleurs n’aident pas. La fièvre peut aussi être importante au point de devoir rester dans son lit.

La trachéite régresse normalement en quelques semaines, mais l’impact sur le quotidien est important. La principale action possible est une prise en charge symptomatique. En premier lieu il convient d’agir contre la toux : surélever la tête avec des oreillers, supprimer les sources de polluants irritants, humidifier l’air permet de limiter la survenue de la toux. Sinon des produits antitussifs peuvent aussi être conseillés comme le Toplexil. Des produits contre les maux de gorge peuvent aussi être donnés pour apaiser les irritations et inflammations qui génèrent la toux, comme le Maxilase. Des expectorants comme des produits à base de Carbocistéine peuvent être donnés quand la toux devient grasse. Les antalgiques comme le paracétamol, l’aspirine et l’ibuprofène peuvent aider à faire passer les douleurs et la fièvre. En cas d’origine allergique, des antihistaminiques comme la Cétirizine ou la Loratadine peuvent aider mais il convient de changer ou nettoyer sa literie et de bien se laver les cheveux. En effet, les allergènes aériens se logent facilement dans les cheveux et se déposent sur l’oreiller. Les antibiotiques ne sont prescrits que si on suspecte une origine bactérienne.
Total


Chargement...

Trachéite La trachéite correspond à une inflammation de la trachée. La trachée est une partie de l’appareil respiratoire qui conduit l’air des voies aériennes supérieures (tout ce qui se trouve dans la tête) vers les poumons. Il s’agit d’un tube flexible composé principalement d’anneaux de cartilages et de fibres. Ce sont ses parois internes qui peuvent gonfler en cas d’agressions et donner une trachéite. La trachéite n’est généralement pas une pathologie grave mais elle nécessite tout de même une consultation pour une prise en charge spécifique. *** Classiquement, la trachéite est d’origine virale. Elle fait souvent suite à une autre infection de l’appareil respiratoire, comme un rhume, une bronchite ou une laryngite. Une infection bactérienne est possible. Elle est aussi régulièrement allergique, surtout au printemps avec les pollens. Elle peut aussi être due à une réaction à différents polluants atmosphériques comme les poussières, la fumée de tabac, ou encore les vapeurs de produits chimiques. Pour les symptômes, ces derniers sont assez caractéristiques. On a une toux sèche assez marquée. Elle se manifeste par des quintes très irritantes. Elle est généralement aggravée par la position allongée. Il se peut qu’elle devienne grasse au bout de quelques jours. Cette toux entraîne des maux de gorge qui peuvent être assez intenses. Une voix enrouée est souvent retrouvée ainsi que des douleurs thoraciques. Elle peut être accompagnée de fièvre et de crachats en cas d’origine infectieuse. Tout ceci a une grosse répercussion sur le sommeil, la toux est souvent nocturne et les douleurs n’aident pas. La fièvre peut aussi être importante au point de devoir rester dans son lit. La trachéite régresse normalement en quelques semaines, mais l’impact sur le quotidien est important. La principale action possible est une prise en charge symptomatique. En premier lieu il convient d’agir contre la toux : surélever la tête avec des oreillers, supprimer les sources de polluants irritants, humidifier l’air permet de limiter la survenue de la toux. Sinon des produits antitussifs peuvent aussi être conseillés comme le Toplexil. Des produits contre les maux de gorge peuvent aussi être donnés pour apaiser les irritations et inflammations qui génèrent la toux, comme le Maxilase. Des expectorants comme des produits à base de Carbocistéine peuvent être donnés quand la toux devient grasse. Les antalgiques comme le paracétamol, l’aspirine et l’ibuprofène peuvent aider à faire passer les douleurs et la fièvre. En cas d’origine allergique, des antihistaminiques comme la Cétirizine ou la Loratadine peuvent aider mais il convient de changer ou nettoyer sa literie et de bien se laver les cheveux. En effet, les allergènes aériens se logent facilement dans les cheveux et se déposent sur l’oreiller. Les antibiotiques ne sont prescrits que si on suspecte une origine bactérienne.

De A à Z