Total

Conseils : Grippe (parapharmacie)

Haut

Au sommaire :

 

La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse. Maladie d'origine virale, provoquée par le virus influenzavirus qui s'attaque au système respiratoire, la grippe saisonnière  revient chaque automne et dure jusqu’au printemps.

Elle dure normalement de 3 à 7 jours et guérit spontanément mais une fatigue peut persister plusieurs semaines. Les symptômes qu'elle provoque peuvent empêcher une personne de mener ses activités quotidiennes. Une grippe saisonnière peut se compliquer.

En effet, chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées ou atteintes de certaines maladies chroniques, la grippe peut se compliquer de troubles respiratoires :
- soit parce que le malade avait déjà une fonction respiratoire déficiente,
- soit parce qu’une infection bactérienne est venue compliquer la grippe.

C’est pour éviter ce type de complications que les personnes fragiles sont invitées à se faire vacciner gratuitement.

Les nourrissons, en particulier ceux de moins de six mois, ont également des risques accrus de complications. Toutefois, comme ils ne peuvent pas encore bénéficier du vaccin, ils doivent être protégés par leurs proches grâce aux gestes « barrière ». Et pour les plus fragiles d’entre eux (prématurés porteurs de séquelles pulmonaires, enfants atteints de cardiopathie congénitale  ou de déficit immunitaire congénital), la vaccination de leur entourage est recommandée.

Qui risque d'être contaminé ?

Tout le monde court le risque d'être contaminé par le virus de la grippe. Rien qu'en Europe, au Japon et aux Etats-Unis, quelque 100 millions de personnes sont contaminées chaque année. Jusqu'à 1 adulte sur 10 et 1 enfant sur 3 risque d'être touché par la grippe.

Bien que la grippe puisse frapper tout un chacun, le risque d'attraper le virus et de développer des complications sévères est majoré dans les groupes suivants: 

  • Personnes âgées (à partir de 65 ans)
  • Personnes dont le système immunitaire est affaibli (par exemple par le VIH ou l'utilisation de stéroïdes)
  • Enfants 
  • Personnes atteintes d'une maladie chronique (maladie cardiaque ou respiratoire chronique, insuffisance rénale)
  • Patients diabétiques

La grippe étant un virus, et sans doute l’un des plus contagieux, elle est très facilement transmise d'une personnes à l'autre et ce même de manière indirecte. Quelques gestes et précautions permettent cependant de plus facilement lutter contre et de limiter sa propagation ce qui est essentiel pour   que l'épidémie se termine. On nomme ces gestes les « gestes barrières ».

Comment limiter les risques de contamination ?

Le conseil numéro un ? Bien se laver les mains ! En effet, salives et crachats qui sont produits en quantité lors des toux passent facilement de mains en mains, ou de mains à objets. C'est pour ça qu'il est important de bien se laver les mains, avant et après avoir rencontré une personne ou être allé quelque part, surtout si vous ou la personne que vous croisez êtes sensibles et/ou atteintes, ou que vous allez dans des lieux avec de telles personnes. Lavez-vous aussi les mains après avoir toussé, craché, ou vous être mouché et avant de porter la main à la bouche, au nez ou à l'œil.

 Autres série de gestes participant à protéger les autres et à limiter la propagation :

- si vous devez tousser, éternuer, vous moucher ou cracher, il est préférable de le faire dans un mouchoir en papier, ou toute autre feuille jetable et de la jeter tout de suite après. Les mouchoirs en tissu sont à proscrire car ils sont de vrais nids à microbes. Et si vous devez tousser ou éternuer sans mouchoir, faites-le dans votre manche ou le creux de votre coude. Et lavez-vous les mains après tout ça.

- le port du masque marche à double sens en ça qu'il limite les chances d'arriver de virus par projection, et sert de barrière pour éviter de contaminer les autres si vous êtes atteint. Cela peut avoir un intérêt quand on sait que non protégé, une toux ou un éternuement peut projeter des microscopiques gouttelettes sur quelques mètres. Pensez à changer votre masque régulièrement.

- beaucoup de contaminations ont lieu lors de gestes réflexes, principalement des gestes de courtoisie ou d'affection. Aussi il convient d'éviter d'embrasser ou de serrer les mains pendant la période contagieuse si vous ou l'une des personnes de votre entourage est atteinte.

- Fortifiez vos défenses immunitaires en observant une cure de probiotiques avec Lactibiane

Un peu d'Histoire

La grippe, une des maladies les plus anciennes que l'on connaisse et une des plus courantes, peut aussi être l'une des plus mortelles. Elle a été décrite pour la première fois par Hippocrate en 412 av. J.-C.

La grippe peut avoir deux formes :

  • la forme saisonnière
  • la forme pandémique (c'est-à-dire qu'elle se retrouve sur toute la surface de la terre et est indépendante des saisons) 

La première pandémie d'allure grippale qui ait été bien décrite remonte à 1580. Aujourd'hui encore, la grippe touche une part importante de la population chaque année. 

Sa létalité provient du fait que le virus peut subir des mutations rapides produisant souvent de nouvelles souches contre lesquelles l'homme n'a pas d'immunité. La mortalité grippale peut alors être considérable, comme ce fut le cas par exemple lors de l'épidémie dite de grippe espagnole en 1918-1920 qui fit au moins 20 millions de morts.

Symptômes

L'une des principales caractéristiques de la grippe est que les symptômes apparaissent de manière brutale. Les patients peuvent souvent se souvenir exactement du moment où ils sont tombés malades. Les symptômes sont les suivants :

  • une fatigue intense (asthénie)
  • une forte fièvre (autour de 39°)
  • des douleurs musculaires (courbatures) et articulaires diffuses
  • des maux de tête (céphalées)
  • une toux sèche

Les difficultés respiratoires aiguës provoquées par le virus de la grippe durent de 5 à 7 jours ; les quintes de toux sévères et la fatigue extrême peuvent persister pendant 2 à 3 semaines.

Des complications de la grippe peuvent apparaître chez n'importe quel individu : pneumonie, bronchite, sinusite, otite moyenne. Le risque de complications est augmenté chez les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant d'une maladie pulmonaire, cardiaque ou rénale chronique.

Comment se soigner ?

Quand consulter son médecin ?

Consulter directement son médecin dans les cas suivants :

En fonction de l'âge

  • Personne âgée de plus de 65 ans
  • Enfant de moins de 2 ans
  • Personne enceinte

En fonction de troubles associés

  • Si absence d'amélioration sous 72 heures ou si persistance de la fièvre au-delà de 5 jours 
  • Personne atteinte d’une maladie chronique ou immunodeprimée
  • Gêne respiratoire ou douleur dans la poitrine

Idée reçue ou réflexe à combattre. Quand vous êtes atteints, votre état de mal-être fièvre, courbature, frisson, vous donnera très certainement envie d'être confiné au chaud. Mauvais idée, il vaut mieux si on a froid se couvrir avec des vêtements chauds, boire du chaud plutôt que de surchauffer la pièce dans laquelle vous vous trouvez. En effet un environnement surchauffé et clos favorise l'apparition d'autres germes qui peuvent se surajouter à la grippe comme vous serez affaibli, et retardera la guérison. Il est conseillé de ne chauffer que modérément et d'aérer quotidiennement votre logement.

Quel traitement prendre ?

Le traitement d’une grippe saisonnière associe :
- le repos
- la réhydratation
- la prise d’antipyrétiques pour lutter contre la fièvre.

Le recours à un médicament antiviral est le plus souvent inutile pour la majorité des patients. Il peut néanmoins être proposé par le médecin traitant à des personnes particulièrement fragiles avec des indications spécifiques. 

  • En cas de fièvre :
    - Se réhydrater : boire régulièrement et de manière abondante pour éviter une déshydratation. Si un nourrisson est grippé, penser à lui proposer un petit biberon d’eau à volonté.
    - Eviter les transpiration : porter des vêtements légers. Eviter les couettes et édredons 
  • En cas de fièvre associée à des douleurs musculaires et/ou articulaires : 
    - la prise de paracétamol est généralement conseillée. 
  • Pour un rétablissement plus rapide :  
    - de la vitamine C ou des souches homéopathiques peuvent également être utilisées.

Se prémunir sans médicaments

- Hygiène des mains

L'hygiène des mains étant primordiale, un gel hydroalcoolique est fondamental puisqu'il permet d'être emporté partout !

Cooper Baccide Gel hydroalcoolique 300 ml
5,49€
Cooper Baccide Gel Hydroalcoolique 75 ml Amande Douce
1,95€
Aderma Duo Pain Dermatologique au Lait d'Avoine 2 x 100g
7,49€

- Renforcer vos immunités

Les personnes ayant le moins d'immunités étant plus sujettes aux maladies, il est primordial de préparer votre corps à affronter des virus avant l'arrivée de l'automne. Pour cela, nous vous conseillons d'entamer des cures de vitamines dès septembre.

Urgo Immunostim x 30
18,98€
Bion 3 Défense Adultes x 60
13,99€

Nutrisanté vitamine C + Probiotiques x 24
3,09€

 

Afin d'en savoir plus sur les médicaments à adopter lors d'une grippe, c'est ici .

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus