Total

Conseils : Comment traiter un pied d’athlète ?

Haut

Le pied d’athlète aussi appelé intertrigos interdigito-plantaire est une infection fongique. Le champignon se développe alors entre les orteils. Elle touche préférentiellement les 3èmes et 4èmes espaces. Le terme « pied d’athlète » fait référence aux sportifs qui sont les plus coutumiers de cette infection. Ils offrent en effet toutes les conditions optimales pour le développement d’un champignon : milieu fermé, chaud et humide.

Symptômes

- La peau est blanchâtre et pèle laissant apparaitre une peu rouge à l’aspect suintant
- Démangeaisons +/-
- Apparition de crevasses douloureuses

Quand consulter son médecin

- Rougeurs au niveau de la jambe (érysipèle est l’une des complications possibles : porte d’entrée bactérienne)
- Atteinte également des ongles qui apparaissent
- L’atteinte s’est étendue à une zone plus grande du pied
- Sujet diabétique
- Œdème au niveau des pieds ou jambes
- Aucune amélioration ne survient après deux semaines de traitement
- Présence d’une fièvre

Comment se traiter

Chez le sujet en bonne santé, cette affection mycosique n’est pas grave et se traite facilement. Il convient néanmoins de laver l’ensemble du linge (draps, chaussettes, serviettes de toilette) en contact avec les pieds dès que le traitement débute.

Le traitement de référence est le lamisilate monodose. Il est très pratique puisqu’une seule application suffit. Après avoir bien laver et sécher les pieds, appliquer la crème sur les deux pieds (même si un seul semble affecté) en commençant sur la zone visiblement atteinte et en répartissant ensuite. Ne lavez pas le pied avant un délai de 24 heures. Ce traitement est réservé à l’adulte de plus de 18 ans.

Le lamisilate existe également en crème. Ce médicament s’applique 1 fois par jour pendant 1 à 2 semaines.

product_image=
Lamisilate Monodose 1%
Lamisilate 1% Crème

Conseils

- Le plus important est de bien laver et bien sécher les pieds après la toilette quotidienne
- Evitez les recontaminations à partir des sols humides et chaussures
- Ne gardez pas de chaussettes humides aux pieds
- Faites sécher les chaussures avant de les reporter
- N’échangez pas les serviettes de bain
- Préférez les chaussures en cuir. Fuyez quand vous le pouvez les revêtements synthétiques
- Préférez les chaussettes en coton ou en laine qui engendre moins de macération. Changez-les tous les jours.

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus