Total

Conseils : Les autobronzants : un hâle superbe sans soleil

Haut

« Je fais des allergies solaires, je ne veux pas risquer le coup de soleil et je redoute les effets néfastes du photo-vieillissement donc je ne m’expose jamais ou peu au soleil. 

Je n’aime pas la couleur très blanche de ma peau à la sortie de l’hiver quand je m’habille de façon estivale, cependant, j’aimerais bien avoir une peau dorée, sublime comme si je revenais d’un séjour de 2 semaines aux Maldives. »

Les autobronzants ? Oui pourquoi pas !

Par voie orale (complément alimentaire) ou par voie locale (application sur la peau), les autobronzants permettent d’obtenir un hâle superbe et naturel sans soleil. Ils provoquent le brunissement naturel de la peau grâce à des principes actifs qui interagissent avec les cellules pigmentaires de la peau. 

« Mais je ne vais pas ressembler à une carotte orangée ? Si je ne l’applique pas correctement, je vais avoir des traces et puis j’ai peur d’assécher ma peau d’avoir une odeur désagréable de rance après les applications. »

Les laboratoires ont énormément fait évoluer leur formules : maintenant les autobronzants s’adaptent totalement au pH de votre peau, ils sont hydratants et antioxydants. Facile à appliquer, ils ont généralement, des parfums très agréables.

Il existe sur le marché de nombreuses formes galéniques d’autobronzants. Ils se déclinent en crème, en gel, en brume, en lingettes, en ampoules, en gélules, en comprimés : faites votre choix. 

Encore indécis ? Nous allons essayer de vous aiguiller.

 

Un autobronzant local comment ça fonctionne ?

Crème, fluide, brume ou lingettes autobronzantes, leurs formules contiennent du DHA (di hydroxy acétone) un actif d’origine naturel (sucres extraits de la châtaigne) qui agit sur les cellules pigmentaires de la couche supérieure (couche cornée uniquement) de la peau. 

Cette coloration dure en moyenne 3 jours et son intensité dépend de la fréquence d’application. Le pigment est ensuite éliminé de façon naturelle par le corps. 

 

Comment bien appliquer son autobronzant ?

Quel que soit le conditionnement choisi (tube, spray, lingettes), pour obtenir un hâle superbe, uniforme et qui dure, il est conseillé de suivre ces petits conseils : 

Un jour avant l’application, effectuez votre épilation.

Juste avant l’application, réalisez un nettoyage et un gommage de votre peau (les cellules mortes inactives font barrière aux principes actifs). Bien insister sur les zones plus sèches du corps (coudes, genoux) sans oublier les mains et les pieds. 

Ensuite, il convient de bien hydrater la peau. Sinon, les auto-bronzants hydratants vont être absorbés par votre peau sèche et c’est qui fait apparaitre des démarcations.

Sur votre peau séchée et hydratée, appliquez votre auto-bronzant. 

Partez des extrémités (pieds, mains) et remontez le long du corps : cela vous permettra de ne pas passer deux fois au même endroit et d’éviter les colorations différentes ou d’oublier de couvrir une zone.

N’oublier pas la nuque, le derrière des genoux et les mains.

Certaines zones réagissent plus comme les sourcils, la racine des cheveux, les talons et les jointures des doigts et des orteils : estompez ces zones en tâtonnant légèrement avec du papier absorbant.

Laissez sécher, ne vous douchez pas les heures qui suivent l’application, habillez-vous avec des vêtements amples et vous voilà bronzé ! L’illusion parfaite ! 

 

Un autobronzant ne contient aucun filtre solaire. Si vous vous exposez, utiliser une protection solaire adaptée à votre type de peau et à l’ensoleillement.

Preven's Lingette Autobronzante Visage et Corps
0,89€
Biotherm Aqua-Gelée Autobronzante 50 ml
22,89€

 

Les autobronzants en complément alimentaire

Si pour vous, nettoyage, gommage, hydratation et application c’est trop de temps et trop d’étapes, vous pouvez donner à votre peau un hâle superbe et naturel grâce aux compléments alimentaires bronzants sans soleil.

Leurs formules contiennent des caroténoïdes, des pigments synthétisés par les végétaux (carottes, poivrons rouges, tomates, betteraves par exemple) qui vont faire brunir les cellules épithéliales de la peau. Lycopéne, lutéine et astaxanthine sont les principes actifs naturels qui pigmentent la peau. Après l’arrêt de la complémentation, ils sont éliminés naturellement par l’organisme.

Il faut attendre au minimum 2 semaines après le début de la cure pour voir les premiers effets des autobronzants en complément alimentaire. En attendant, les effets visibles, pourquoi ne pas opter pour une application locale ?

Oenobiol Autobronzant x 30
15,64€
Juvamine Autobronzant Activateur de Bonne Mine x 60
8,98€
Phytobronz Autobronzant Hâle Naturel Sans Soleil x 30
15,98€

Certains autobronzants permettent également de préparer en douceur votre peau au soleil, permettant ainsi de conserver plus longtemps votre bronzage. 

Vitalfan Solaire Hâle Sublimé Lot de 2 x 30
12,97€

Les caroténoïdes ingérés en grande concentration (plus de 20 mg/jour) et sur plusieurs mois peuvent devenir nocifs. C’est pourquoi nous vous recommandons d’être attentif aux concentrations, de suivre les dosages recommandés et d’effectuer des poses (minimum un mois) dans la complémentation.

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus