Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : Comment prendre soin de votre peau pendant une chimiothérapie ?

Haut

Les traitements contre le cancer ont énormément progressé ces dernières années et ce n’est pas fini. Depuis plusieurs années, la recherche avance, les soins appliqués sont de plus en plus personnalises. 

Parallèlement à ces progrès, les connaissances permettent de gérer de mieux en mieux les effets secondaires des traitements. Une très bonne nouvelle pour la qualité de vie des malades au quotidien.

Parmi ces effets secondaires, on parle peu de la peau, qui est pourtant souvent très impactée. Découvrons ensemble ce qui peut se passer pour votre peau et quelles précautions prendre pour mieux vivre votre traitement.

 

Quels sont les effets d’une chimiothérapie sur la peau ?

 

Votre peau devient sèche

Cette sécheresse peut être plus ou moins marquée. Quand la sécheresse devient intense, les médecins parlent de xérose. Pourquoi avez-vous la peau plus sèche ? 

-La chimiothérapie a un impact sur le fonctionnement des cellules cutanées. La peau devient plus poreuse et joue moins bien son rôle barrière. Résultat, l’eau s’évapore davantage. 

-Parallèlement, les glandes sébacées produisent moins de sébum, cette substance grasse dont le rôle est justement de protéger votre peau.

Votre peau peut être sèche sur tout le corps, mais la sécheresse peut aussi être localisée sur certaines zones. Cette xérose est souvent accompagnée de démangeaisons, parfois très inconfortables. Vous pouvez aussi avoir des sensations désagréables au niveau des extrémités, mains et pieds.

Vous avez des boutons

Là encore, c’est un effet bien connu de la chimiothérapie. Les lésions ressemblent à des boutons d’acné et peuvent être douloureux. Ces boutons peuvent se situer sur le visage, le cou, les épaules, le torse ou le haut du dos. Ces poussées s’expliquent par une moins bonne efficacité de la fonction barrière de votre peau. Les bactéries se multiplient et aggravent encore les boutons.

 

Vos ongles sont plus fragiles

Comme votre peau, ils sont abîmés par la chimiothérapie et deviennent souvent secs et cassants, marqués de stries blanches ou de taches sombres.

 

Dans tous les cas, pas d’affolement. La meilleure chose à faire est de se préparer à ces effets en adoptant les bons gestes pour protéger votre peau. Voici quelques réflexes à adopter au quotidien, dès la mise en place de votre traitement.

 

Chouchoutez votre peau dans la salle de bain

-Préférez les douches aux bains. Votre douche doit être de courte durée, à l’eau tiède (37°C) : en effet, l’eau chaude assèche énormément la peau et accentue les sensations désagréables, comme les démangeaisons.

-Choisissez des produits d’hygiène et de soins adaptés à votre peau sèche et fragile, comme des nettoyants doux sans savon qui n’agressent pas l’épiderme et respectent la barrière cutanée.

-Après la douche, séchez-vous tout en douceur, en tamponnant délicatement votre peau avec une serviette moelleuse. Pas question de se frictionner énergiquement, les frottements provoqueraient des irritations.

-Hydratez-vous tous les jours matin et soir. Les soins émollients (texture baume) renforcent la barrière de la peau et la rendent plus résistante. Insistez tout particulièrement sur les zones fragiles, comme les mains et les pieds, surtout les talons. Intensifiez les soins dès que vous ressentez une fragilité, des tiraillements ou une sensibilité.

-Pour le nettoyage du visage, évitez l’eau du robinet. Elle est souvent très calcaire et participe à la sécheresse cutanée. Préférez une eau micellaire sans rinçage.

Changez de look

-Privilégiez des vêtements confortables qui ne vous serrent pas pour éviter les points de friction ou de frottements qui pourraient fragiliser votre peau.

-Choisissez des matières naturelles et douces, qui ne piquent pas.

-Suivez vos envies, esprit cocooning ou style tendance, l’essentiel est de vous sentir bien dans votre allure pour booster votre moral.

Bougez au grand air

-Le sport peut beaucoup vous aider à traverser cette période. Parlez-en avec votre équipe soignante et trouvez l’activité qui vous convient.

-A l’extérieur, pensez à protéger votre peau des UV en appliquant systématiquement une crème solaire SPF 50 sur les zones découvertes : visage, main, décolleté… Si votre peau a été abîmée ou fragilisée à certains endroits, n’oubliez pas de mettre un soin réparateur avec haute protection solaire. Certains traitements contre le cancer peuvent être photo-sensibilisants et entraîner des taches de pigmentation si vous vous exposez au soleil sans protection.

-La protection vestimentaire est aussi importante que la crème solaire. L’été, adaptez votre tenue pour vous protéger du soleil en toutes circonstances avec chapeau, lunettes, manches longues, pantalon. 

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus