Diarrhée

La diarrhée correspond au fait d’avoir des selles anormalement liquides. Elles sont aussi plus volumineuses et plus fréquentes. Ce n’est pas une maladie en soi, mais il s’agit d’un symptôme très courant lors de différentes atteintes digestives. Peu grave la plupart du temps, c’est un symptôme qui est très gênant et handicapant dans la vie de tous les jours. Cela peut toutefois devenir grave chez certaines personnes si elle dure.

Il y a principalement deux types de diarrhées : la diarrhée aiguë qui survient suite à un évènement ponctuel, et les diarrhées chroniques qui sont généralement le symptôme d’une maladie chronique sous-jacente.
La diarrhée chronique est généralement liée à une atteinte digestive chronique comme la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn. L’hyperthyroïdie, ou des cancers du côlon peuvent aussi déclencher ce genre de diarrhée. Le meilleur traitement dans ce cas est de trouver la maladie sous-jacente et de la traiter.
La diarrhée aiguë est liée à des évènements isolés dans le temps. Classiquement, elles résultent d’une infection alimentaire aiguë d’origine virale (les gastro-entérites ou « gastro »), d’origine bactérienne, ou fréquemment après une prise d’antibiotique.

Elles sont généralement de courte durée (rarement plus de quelques jours), ce qui correspond au temps qu’il faut au corps pour qu’il se remette de l’agression.

Les diarrhées sont régulièrement accompagnées de ballonnements, de crampes et de douleurs musculaires abdominales. Mais le risque le plus dangereux d’une diarrhée qui dure, c’est la déshydratation, surtout chez les personnes âgées, les enfants, et encore plus chez les bébés. La première mesure à prendre est de boire beaucoup et régulièrement sur toute la journée.

Le traitement de la diarrhée repose principalement sur deux grands axes : stopper la diarrhée et rétablir la flore intestinale.

Pour arrêter la diarrhée il y a principalement trois molécules :
- le lopéramide qui ralentit la vitesse du transit et limite la quantité de liquide dans les intestins, c’est le principe actif de la gamme Imodium, du Gastrowell, du Peracel, du Diarétyl, et du Diastrolib ; l’ImodiumDuo contient en plus du siméticone qui lutte contre les ballonnements.
- le nifuroxazide, qui lui est un anti-infectieux local : il vaut mieux l’utiliser en cas de diarrhée d’origine infectieuse sans autre symptômes (fièvre, altération de l’état général) ; c’est le principe actif du Diafuryl, de l’Ercéfuryl, et du Panfuryl ; c’est la molécule de préférence pour les gastros
- la diosmectite : ce dernier est un pansement digestif qui va protéger et renforcer la muqueuse digestive, et fait masse avec les selles, ce qui normalise le transit et rend les selles moins liquides. C’est le principe actif de la gamme Smecta. Ce produit est aussi donné dans les diarrhées chroniques

Comme nous le disions précédemment, la diarrhée survient parfois après une prise d’antibiotiques, ces derniers ont tendance à détériorer la flore intestinale. C’est justement pour remettre cette dernière en forme que nous conseillons de prendre des souches de levures. On en trouve par exemple dans l’Ultra-levure, le Lactéol, et le Carbolevure. Le Carbolevure contient aussi du charbon actif pour lutter contre les ballonnements.

Pensez aussi à aller voir les médicaments proposés dans la section « Ballonnements ».
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Femme enceinte :
Est un générique ?
Diarrhée La diarrhée correspond au fait d’avoir des selles anormalement liquides. Elles sont aussi plus volumineuses et plus fréquentes. Ce n’est pas une maladie en soi, mais il s’agit d’un symptôme très courant lors de différentes atteintes digestives. Peu grave la plupart du temps, c’est un symptôme qui est très gênant et handicapant dans la vie de tous les jours. Cela peut toutefois devenir grave chez certaines personnes si elle dure. *** Il y a principalement deux types de diarrhées : la diarrhée aiguë qui survient suite à un évènement ponctuel, et les diarrhées chroniques qui sont généralement le symptôme d’une maladie chronique sous-jacente. La diarrhée chronique est généralement liée à une atteinte digestive chronique comme la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn. L’hyperthyroïdie, ou des cancers du côlon peuvent aussi déclencher ce genre de diarrhée. Le meilleur traitement dans ce cas est de trouver la maladie sous-jacente et de la traiter. La diarrhée aiguë est liée à des évènements isolés dans le temps. Classiquement, elles résultent d’une infection alimentaire aiguë d’origine virale (les gastro-entérites ou « gastro »), d’origine bactérienne, ou fréquemment après une prise d’antibiotique. Elles sont généralement de courte durée (rarement plus de quelques jours), ce qui correspond au temps qu’il faut au corps pour qu’il se remette de l’agression. Les diarrhées sont régulièrement accompagnées de ballonnements, de crampes et de douleurs musculaires abdominales. Mais le risque le plus dangereux d’une diarrhée qui dure, c’est la déshydratation, surtout chez les personnes âgées, les enfants, et encore plus chez les bébés. La première mesure à prendre est de boire beaucoup et régulièrement sur toute la journée. Le traitement de la diarrhée repose principalement sur deux grands axes : stopper la diarrhée et rétablir la flore intestinale. Pour arrêter la diarrhée il y a principalement trois molécules : - le lopéramide qui ralentit la vitesse du transit et limite la quantité de liquide dans les intestins, c’est le principe actif de la gamme Imodium, du Gastrowell, du Peracel, du Diarétyl, et du Diastrolib ; l’ImodiumDuo contient en plus du siméticone qui lutte contre les ballonnements. - le nifuroxazide, qui lui est un anti-infectieux local : il vaut mieux l’utiliser en cas de diarrhée d’origine infectieuse sans autre symptômes (fièvre, altération de l’état général) ; c’est le principe actif du Diafuryl, de l’Ercéfuryl, et du Panfuryl ; c’est la molécule de préférence pour les gastros - la diosmectite : ce dernier est un pansement digestif qui va protéger et renforcer la muqueuse digestive, et fait masse avec les selles, ce qui normalise le transit et rend les selles moins liquides. C’est le principe actif de la gamme Smecta. Ce produit est aussi donné dans les diarrhées chroniques Comme nous le disions précédemment, la diarrhée survient parfois après une prise d’antibiotiques, ces derniers ont tendance à détériorer la flore intestinale. C’est justement pour remettre cette dernière en forme que nous conseillons de prendre des souches de levures. On en trouve par exemple dans l’Ultra-levure, le Lactéol, et le Carbolevure. Le Carbolevure contient aussi du charbon actif pour lutter contre les ballonnements. Pensez aussi à aller voir les médicaments proposés dans la section « Ballonnements ».

De A à Z