Fatigue et baisse de tonus

Quand on parle de fatigue, ce n’est pas que pour la fatigue normale de la fin de journée quand il est temps d’aller se coucher. En effet la fatigue peut être pathologique. Elle peut avoir des dizaines de causes différentes et le repos n’est pas toujours la solution la plus adaptée. Le nom médical de cette fatigue anormale est l’asthénie. Généralement on parle d’asthénie quand on est fatigué dès le réveil ou lorsqu’on n’a pas la force physique ou mentale d’entreprendre une tâche simple.

Une des causes les plus évidentes de la fatigue est le manque de sommeil. Insomnies, réveils nocturnes, agitation, apnée du sommeil… Tout ce qui peut potentiellement perturber le sommeil peut assez rapidement entraîner un manque de sommeil. L’organisme n’a pas l’opportunité de se « recharger ». De nombreux mécanismes biologiques indispensables au bon fonctionnement de notre corps ont lieu pendant que nous dormons.
De nombreuses atteintes psychologiques peuvent créer de la fatigue. C’est le cas notamment des dépressions et états dépressifs. L’anxiété due au stress est aussi une grande source de fatigue. L’origine est surtout psychologique. L’apathie de la dépression ou la trop grosse sollicitation du stress ont tendance à fatiguer nerveusement, cela se transcrit sur le physique par la suite.
Une mauvaise hygiène de vie peut aussi être une source de fatigue. La sédentarité et le manque d’activité physique provoquent beaucoup de fatigue comme le corps n’est ni entretenu ni stimulé. Une mauvaise alimentation peut favoriser la fatigue car on se prive de certains éléments essentiels pour le bon fonctionnement du corps.
Ensuite, les maladies sont parfois fatigantes. C’est souvent le cas des infections (rhume, grippe, hépatites), des maladies métaboliques (diabète, troubles de la thyroïdes), le cancer, les maladies inflammatoires chroniques ou encore les maladies du sang. Dans ces cas, la fatigue est souvent un symptôme non spécifique.
Pour finir, certaines situations physiologiques nous rendent plus sujets à la fatigue. C’est notamment le cas de la grossesse et de la vieillesse.

Le traitement de la fatigue est le plus souvent un traitement causal associé à du repos. En effet, si une cause sous-jacente est repérée, la fatigue ne cèdera pas tant que cette cause persistera. La fatigue disparaît généralement assez rapidement après que la cause ait été traitée.
Sinon, on fait appel à des produits pour aider à retrouver la forme qui sont des antiasthéniques ou des stimulants. Ces produits sont là pour restimuler l’organisme, lui apporter de l’énergie, et réactiver certaines voies métaboliques.
Beaucoup de traitements causaux relèvent du traitement spécifique de la maladie, il convient alors de se reporter aux sections relatives à ces atteintes.
Pour les produits antiasthéniques, un des plus souvent employé est le magnésium. Impliqué dans de nombreuses voies métaboliques, il participe au bon fonctionnement de l’organisme. Donner du magnésium en cas de fatigue, physique comme mentale, permet de retrouver un bon état de forme. L’apport de magnésium peut aussi être considéré comme un traitement causal. On retrouve le magnésium seul ou accompagné d’un ou plusieurs éléments dans de nombreux produits. On peut par exemple citer les gammes Magné B6, Mag 2, Megamag, ou encore Berocca.
Des vitamines sont aussi souvent données pour lutter contre la fatigue. On pense surtout à la vitamine C, comme la Vitamine C UPSA ou le Vitascorbol. Mais on peut aussi citer d’autres produits comme Vitamines B1-B6 ou le Bécozyme des laboratoires Bayer
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Indications
Est un générique ?
Fatigue et baisse de tonus Quand on parle de fatigue, ce n’est pas que pour la fatigue normale de la fin de journée quand il est temps d’aller se coucher. En effet la fatigue peut être pathologique. Elle peut avoir des dizaines de causes différentes et le repos n’est pas toujours la solution la plus adaptée. Le nom médical de cette fatigue anormale est l’asthénie. Généralement on parle d’asthénie quand on est fatigué dès le réveil ou lorsqu’on n’a pas la force physique ou mentale d’entreprendre une tâche simple. *** Une des causes les plus évidentes de la fatigue est le manque de sommeil. Insomnies, réveils nocturnes, agitation, apnée du sommeil… Tout ce qui peut potentiellement perturber le sommeil peut assez rapidement entraîner un manque de sommeil. L’organisme n’a pas l’opportunité de se « recharger ». De nombreux mécanismes biologiques indispensables au bon fonctionnement de notre corps ont lieu pendant que nous dormons. De nombreuses atteintes psychologiques peuvent créer de la fatigue. C’est le cas notamment des dépressions et états dépressifs. L’anxiété due au stress est aussi une grande source de fatigue. L’origine est surtout psychologique. L’apathie de la dépression ou la trop grosse sollicitation du stress ont tendance à fatiguer nerveusement, cela se transcrit sur le physique par la suite. Une mauvaise hygiène de vie peut aussi être une source de fatigue. La sédentarité et le manque d’activité physique provoquent beaucoup de fatigue comme le corps n’est ni entretenu ni stimulé. Une mauvaise alimentation peut favoriser la fatigue car on se prive de certains éléments essentiels pour le bon fonctionnement du corps. Ensuite, les maladies sont parfois fatigantes. C’est souvent le cas des infections (rhume, grippe, hépatites), des maladies métaboliques (diabète, troubles de la thyroïdes), le cancer, les maladies inflammatoires chroniques ou encore les maladies du sang. Dans ces cas, la fatigue est souvent un symptôme non spécifique. Pour finir, certaines situations physiologiques nous rendent plus sujets à la fatigue. C’est notamment le cas de la grossesse et de la vieillesse. Le traitement de la fatigue est le plus souvent un traitement causal associé à du repos. En effet, si une cause sous-jacente est repérée, la fatigue ne cèdera pas tant que cette cause persistera. La fatigue disparaît généralement assez rapidement après que la cause ait été traitée. Sinon, on fait appel à des produits pour aider à retrouver la forme qui sont des antiasthéniques ou des stimulants. Ces produits sont là pour restimuler l’organisme, lui apporter de l’énergie, et réactiver certaines voies métaboliques. Beaucoup de traitements causaux relèvent du traitement spécifique de la maladie, il convient alors de se reporter aux sections relatives à ces atteintes. Pour les produits antiasthéniques, un des plus souvent employé est le magnésium. Impliqué dans de nombreuses voies métaboliques, il participe au bon fonctionnement de l’organisme. Donner du magnésium en cas de fatigue, physique comme mentale, permet de retrouver un bon état de forme. L’apport de magnésium peut aussi être considéré comme un traitement causal. On retrouve le magnésium seul ou accompagné d’un ou plusieurs éléments dans de nombreux produits. On peut par exemple citer les gammes Magné B6, Mag 2, Megamag, ou encore Berocca. Des vitamines sont aussi souvent données pour lutter contre la fatigue. On pense surtout à la vitamine C, comme la Vitamine C UPSA ou le Vitascorbol. Mais on peut aussi citer d’autres produits comme Vitamines B1-B6 ou le Bécozyme des laboratoires Bayer

De A à Z