Conseils : Chute de cheveux

Haut

Perdre ses cheveux est tout à fait normal, nous en perdons entre 50 et 100 par jour. Certaines personnes en perdent plus que d’autres puisque tout dépend du type de cheveux que vous avez, de votre âge, ou encore de la saison… Eh oui, l’automne et le printemps sont réputés pour être des périodes propices à la chute des cheveux ! Les périodes de stress ou les perturbations hormonales telles que la grossesse ou la ménopause peuvent également entraîner des chutes de cheveux plus conséquentes, tout comme l'hérédité. 

Suivez nos conseils pour prévenir les chutes de cheveux passagères pour retrouver des cheveux plus forts, plus épais et plus denses !

Au sommaire :

Qu'est-ce que c'est ?

La chute de cheveux peut être un phénomène tout à fait naturel, lors des changements de saison notamment, c'est ce que l'on appelle "effluvium physiologique". Mais au-delà d'une perte de 100 cheveux par jour, la chute doit être considérée comme anormale. En effet, cela peut être la conséquence d'un problème majeur (dérèglement hormonal, problème de thyroïde, carence...), il est alors important de consulter un avis médical.

Mieux connaitre vos cheveux

Chaque jour, de nouveaux cheveux poussent sur notre tête tandis que d'autres tombent, suivant un cycle continuellement répété, qui se déroule en trois phases :

- la phase anagène,elle représente la phase de croissance du cheveu qui peut varier de 4 à 7 ans

- la phase catagène qui représente la phase d'inactivité du cheveu et dure 1 à 3 semaines

- la phase télogène, plus communément appelée chute du cheveu. Elle survient lorsque le cheveu est "mort" et dure 2 à 3 mois

L'alopécie aiguë et "effluvium télogène"

Il s'agit là d'une chute de cheveux diffuse, aiguë et souvent brutale. Elle s'explique par une "mort prématurée" des cheveux lorsqu'ils arrivent en phase télogène.

Cette chute soudaine est totalement réversible. Elle est souvent la conséquence d'une cause organique (carences en fer, accouchement, maladie, prise de médicaments, opération... par exemple) voir psychologique (tel qu'un deuil, un divorce, un choc émotionnel). Il faut donc, lorsque c'est possible trouver la cause afin de traiter la perte brutale de cheveux.

L'alopécie chronique

L’alopécie chronique dite androgénétique (AAG) est la chute de cheveux la plus courante puisque plus de 80% des hommes sont concernés et 30 à 40% des femmes.

Contrairement à l'alopécie aiguë, cette dernière s'installe progressivement et entraîne une raréfaction de la chevelure au fil du temps. Elle peut être liée à plusieurs causes :

- la génétique : chacun d'entre nous possède un "capital cheveux" différent et qui s'épuisera plus ou moins vite,

- les hormones : les hormones mâles appelées androgènes, présentes chez l'homme comme chez la femme, contribuent à accélérer le processus de vie des cheveux. Malheureusement, la sensibilité aux androgènes est variable d'une personne à l'autre et si elle est excessive, elle favorisera la chute au lieu de stimuler la pousse,

- l'environnement : mauvaises habitudes alimentaires, traitements médicaux, stress, pollution sont autant de facteurs qui influencent sur la durée de vie de vos cheveux.

 

Comment prévenir et lutter contre la chute de cheveux ?

Heureusement, la chute de cheveux qu'elle soit réactionnelle ou chronique n'est pas une fatalité. Pour se donner toutes les meilleures chances de réussite afin de freiner durablement la chute, il est conseillé d'associer un traitement oral (compléments alimentaires) et un traitement local (spray, lotion et shampooing). Les compléments alimentaires apportent au corps les éléments nécessaires à la fabrication de nouveaux cheveux, ils stoppent la chute. Les sérums (spray, ampoules...) nourrissent la racine et assurent un meilleure ancrage du bulbe au cuir chevelu. Les shampooings sont les relais des traitements : ils optimisent leurs actions et ils stimulent la micro-circulation du cuir chevelu. 

Ces modes actions complémentaires agissent en synergie. Une cure complète pour traiter la chute de cheveux doit se faire sur une durée de 3 mois à renouveler plusieurs fois dans l'année. Il est préférable d'espacer les cures d'un mois minimum. Si vous consommer déjà certains compléments alimentaires, il est préférable de demander l'avis d'un professionnel de la santé.

Les compléments alimentaires

La chute de cheveux peut être l’une des conséquences d’une carence en zinc, magnésium, calcium, vitamines ou en fer : les cheveux sont de très bons révélateurs de carences minérales. On peut rétablir l’équilibre et redonner vitalité aux cheveux en complétant son alimentation avec les produits suivant : 

René Furterer Vitalfan Antichute Progressive 3 x 30
René Furterer Vitalfan Anti-Chute Réactionnelle 3 x 30
Ducray Anacaps Reactiv 3 x 30

Les shampooings énergisants

Certains shampoings sont spécialement formulés pour lutter contre la chute des cheveux lorsqu'ils sont utilisés en association avec des soins ou des compléments alimentaires. Utilisés seuls, ils n'auront aucune action sur la chute ! Laissez-les agir quelques minutes avant le rinçage.

Klorane Shampooing à la Quinine + Vitamine B 200 ml
Vichy Dercos Neogenic Shampooing 200 ml
Ducray Anaphase Shampooing 200 ml

Les soins antichute

Chute féminine ou chute masculine, chute réactionnelle ou chute chronique, héréditaire peu importe la cause, il est conseillé de suivre le traitement pendant trois mois. Mais à chaque chute son traitement :

René Furterer RF 80 Chute de Cheveux Réactionnelle 12 Ampoules
René Furterer Triphasic + Sérum régénérateur x 8
Vichy Dercos Neogenic Soin Traitant de Renaissance Capillaire Gel-Fluide 4 x 42 ml

Ducray Neoptide Homme Lotion Anti-Chute 100 ml
Klorane Cure de Force Antichute 125 ml
Phyto Phytologist 15 Traitement Anti-chute 12 fioles

Les cheveux afro, crépus et frisés sont des cheveux exigeants par nature. Fragiles, ils ont besoin de produits spécifiques.

Phyto Specific Phytocroissance Traitement Anti-chute Féminine 50 ml
Phyto Specific Spray Energisant Coup de Fouet 60 ml
Phyto Specific Phytotraxil Traitement des Chutes de Traction 50 ml

Les médicaments contre la chute excessive

Il y a certaines formes d'alopécie (chute excessive de cheveux) d'intensité modérée pour lesquelles vous pouvez utiliser des médicaments délivrés sans ordonnance. Il s'agit notamment de l'alopécie androgénétique qui est la plus répendue, en majorité chez les hommes mais aussi chez les femmes. Ces médicaments, à base de Minoxidil, stabilisent le phénomène des chute de cheveux et favorisent la pousse.

Minoxidil Bailleul 5% 3 x 60 ml
Appliquer 2 fois par jour. Il n'est pas recommandé chez la femme en raison de la fréquence importante des hypertrichoses (développement anormal du système pileux) à distance des sites d'application.

Minoxidil Bailleul 2% 3 x 60 ml
Appliquer 2 fois par jour.

Minoxidil Mylan 5% 3 x 60 ml
Appliquer 2 fois par jour. Il n'est pas recommandé chez la femme en raison de la fréquence importante des hypertrichoses (développement anormal du système pileux) à distance des sites d'application.

L’hygiène de vie

  • Evitez les shampoings trop agressifs, les colorations, décolorations, défrisages et permanentes qui agressent le cuir chevelu et favorisent la chute.
  • Adoptez une alimentation équilibrée pour éviter les carences alimentaires à l’origine de la chute des cheveux.
  • Massez régulièrement votre cuir chevelu pour stimuler la microcirculation.
  • Evitez l’utilisation du sèche-cheveux à une température trop importante.
  • Halte au stress ! Détendez-vous, le stress est mauvais pour la santé et peut déclencher ou aggraver la chute de cheveux.

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net