Conseils : Coup de chaleur

Haut

Au sommaire :

Le coup de chaleur, qu’est-ce que c’est ?

Le coup de chaleur est un dérèglement du système nerveux central qui entraîne la perturbation des thermorégulateurs situés dans l’hypothalamus. Ce dérèglement favorise l’augmentation de la température du corps au-delà de 40°C ; c’est l’hyperthermie.

Soleil et chaleurs intenses, manque d’hydratation… Le coup de chaleur peut arriver lorsque le corps est soumis trop longtemps à d’intenses chaleurs et qu’il n’arrive plus à y faire face.  

Quels sont les symptômes ?

Les premiers symptômes du coup de chaleur sont les maux de tête, le plus souvent violents, une fatigue intense, des troubles du comportement, des vertiges ainsi que des nausées pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance.

De plus, en raison de la déshydratation, la langue se raidit tandis que la peau et les muqueuses deviennent très sèches et rouges. C’est alors que la transpiration s’arrête et ne joue plus son rôle de régulateur.

Si une personne victime d’un coup de chaleur n’est pas traitée à temps, elle peut garder de graves séquelles, notamment au niveau du foie, du cerveau et des reins. Pire encore, le coup de chaleur peut être mortel, cela est d’autant plus vrai chez :

- les bébés, qui n’ont pas encore développé totalement les zones du cerveau régulatrices de chaleur.

- les personnes âgées, qui ressentent moins le besoin de s’hydrater.

De nombreux facteurs de risque

Les personnes en surpoids, les jeunes enfants ainsi que les personnes âgées sont plus sensibles au coup de chaleur, c’est pourquoi elles ont deux fois plus besoin de s’hydrater.

Certains médicaments (comme les diurétiques ainsi que les médicaments neuroleptiques), ainsi que l’abus d’alcool et de drogues favorisent la déshydratation et donc, le coup de chaleur.

Comment éviter le coup de chaleur ?

La première chose à faire est d’éviter de vous exposer au soleil aux heures de la journée les plus chaudes (entre midi et 16 heures).

Hydratez-vous régulièrement, sans même attendre d’avoir soif. Il est conseillé lors de canicules de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour, fraîche si possible. Attention ! Evitez certaines boissons qui désaltèrent sur le court terme mais entraînent une déshydratation par la suite, notamment les boissons alcoolisées, les sodas, le thé ainsi que le café qui favorisent une sécrétion urinaire importante après l’ingestion.

Vous pouvez également adapter votre alimentation lorsque vous êtes confronté à des grosses chaleurs en favorisant les aliments riches en eau tel que les fruits et légumes (pastèque, melon, concombre…) ainsi que les laitages.

Afin de vérifier que vous vous hydratez correctement, il vous suffit de surveiller la couleur de vos urines : si elles sont foncées, c’est que votre corps est déshydraté. En effet, de bonnes urines doivent toujours rester claires. Attention, si vous n’urinez plus c’est que votre corps tire la sonnette d’alarme et qu’il est urgent de vous hydrater !!

Lors de grosses chaleurs, habillez-vous avec des vêtements amples, afin de laisser respirer votre peau, et favorisez les vêtements clairs, qui permettent de mieux réfléchir la lumière. Privilégiez les vêtements en coton qui laissent respirer le corps et absorbent la transpiration. Pensez à porter un chapeau si vous êtes exposés au soleil afin d’éviter le coup de chaleur mais également l’insolation qui elle, est due à une exposition trop longue aux rayons du soleil.

N’hésitez pas à vous rafraîchir en prenant des bains et des douches plusieurs fois par jour. Afin d’optimiser leurs effets, ne vous séchez pas. Si vous n'avez pas accès à un point d'eau, pensez à emmener avec vous un brumisateur.

Evian Brumisateur Spray 2 x 300 ml

Eviter les efforts physiques intenses.

Pour pouvoir vous refroidir dès que vous ressentez une trop forte sensation de chaleur corporelle, rentrez dans votre maison. Pour que celle-ci soit gardée bien au frais toute la journée, aérez-la le matin avant 11 heures et le soir après 21 heures. De plus, gardez vos volets et rideaux fermés toute la journée. Si c’est possible, créez des courants d’air dans vos pièces.

Si malgré vos efforts la chaleur est insupportable dans votre maison privilégiez des endroits climatisés tels que les cinémas et grandes surfaces.

Pour ce qui est des bébés et des personnes âgées ; ne pas les exposer à de trop fortes chaleurs, préférez-les garder dans une pièce fraîche et hydrater les régulièrement. Ne jamais laisser un enfant ou une personne âgée en plein soleil ou dans une voiture.

Si malgré toutes ces précautions, des signes de déshydratation apparaissent, pensez aux sachets prévus à cet effet :

Picot Picolite Soluté Oral de Réhydratation 10 x 20 g

Les bons réflexes en cas de coup de chaleur :

Il est capital de faire baisser le plus rapidement possible la température de la personne :

- Mettez-la à l’abri de la chaleur

- Déshabillez-la

- Faites-lui boire de l’eau légèrement salée par petites gorgées

- Si vous avez accès à un point d’eau, aspergez-lui le corps d’eau tiède. Attention ! Ne jamais appliquer directement une poche de glace directement sur la tête

- Si vous avez une couverture de survie, enroulez la personne dedans, le côté argent à l'extérieur. Ainsi, la couverture de survie réfléchira les rayons infrarouges du soleil et va permettre de protéger de la chaleur

Asept Couverture de Survie Isotherme, Imperméable

Si la température ne passe en dessous de 40°C malgré vos efforts, placez la personne en Position Latérale de Sécurité (PLS) et appelez rapidement les secours en composant le 15 (Samu). Recouvrez la personne d’un linge frais en attendant que les secours arrivent.

En cas de problème, contactez Canicule Info Service au 0 800 06 66 66.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net