Total

Conseils : Quel déodorant pour soulager les transpirations excessives ?

Haut

La transpiration est un phénomène physiologique, naturel, indispensable à l’organisme et assure différentes fonctions essentielles :

Thermorégulation : la transpiration permet de réguler la température de l’organisme. En cas de forte chaleur, d’effort physique ou de fièvre, la température du corps augmente. Un signal est alors donné par l’hypothalamus et les glandes sudoripares (qui sécrètent la sueur) rentrent en actions pour libérer la sueur par les canaux. L’humidification de la peau permet de rafraîchir le corps ; 50% de la sueur est excrétée au niveau du tronc et 25% au niveau des jambes.

Élimination : la sueur permet d’excréter des toxines et différents déchets de l’organisme. La sueur est normalement acide (pH de 4 à 6). Elle est principalement constituée d’eau et de minéraux. Sa composition dépend tout de même du lieu où elle est excrétée.

Action protectrice. La sueur est sécrétée en permanence et permet la formation d’un film hydrolipidique à la surface de la peau qui la protège des agressions extérieures.

En cas d’émotion forte ou de stress émotionnels intenses, des hormones vont être sécrétées (adrénaline, noradrénaline) et activer les glandes en quelques secondes. Les volumes de transpiration produits sont alors plus rapidement sécrétés et en quantité plus abondante que lors d’un effort physique. C’est la sueur froide.

Nous sécrétons en moyenne 1L de sueur par jour. Dans le cas d’activité physique intensive, ce chiffre peut atteindre les 10L. Les lieux les plus impliqués dans la sécrétion de sueur sont la plante des pieds et les aisselles.

Des facteurs génétiques, comportementaux, climatiques, alimentaires, médicamenteux et d’autres encore peuvent influencer la sécrétion de sueur et la rendre dans certains cas excessive. On parle alors d’hyperhidrose. Ce phénomène peut devenir tel qu’il peut constituer un réel handicap dans la vie de tous les jours et un réel frein aux contacts sociaux.

Symptômes

Hyperhidrose : la transpiration est excessive et devient difficile à vivre au quotidien.

Anhidrose : il s’agit de l’inverse, quand le corps ne sécrète pas de sueur et ne permet pas à l’organisme de supporter des variations de températures. Il s’agit d’une maladie rare.

Bromhidrose : Quand la sueur est très odorante. L’odeur provient de la dégradation de la transpiration par des bactéries présentes à la surface de la peau.

Chomhidrose : Lorsque la sueur est colorée. C’est une pathologie très rare qui s’observe au niveau des aisselles et plus rarement au niveau du visage.

 

Quand consulter son médecin

Au-delà des pathologies rares énumérées ci-dessus, les motifs de consultations résultent principalement du retentissement social qu’un excès de transpiration peut avoir dans le quotidien. De plus dans certains cas, malgré une hygiène optimale, des odeurs importantes se font sentir et gênent terriblement les personnes qui en souffrent en provoquant une sensation de mal à l’aise dès l’instant qu’ils sont en public.

Le médecin va donc avoir à prendre en charge non seulement l’excès de transpiration mais surtout l’impact psychologique qui peut être induit par ce phénomène.

Il convient tout de même de consulter un médecin en cas de transpiration excessive à prédominance nocturne, de sudation intense d’apparition brutale ou quand le phénomène s’accompagne de flush au niveau du visage, d’accélération du rythme cardiaque ou de malaise.

Comment se soigner ?

Il n’est pas toujours simple de trouver le bon déodorant qui correspond à nos attentes. Tout dépend du débit de transpiration, des odeurs induites, du confort d’application en fonction de la forme.

En effet de nombreuses formes existent : roll-on, spray, stick, pulvérisateur… Pour cela, il faut distinguer les noms des produits et analyser leur composition pour faire son choix.

Les déodorants 

Ils agissent uniquement sur la prévention des mauvaises odeurs. Ils les masquent grâce à des agents parfumant et empêchent leur formation, grâce à des agents antibactériens. La présence d’alcool dans les déodorants joue un rôle bactéricide prépondérant. Rappelons que c’est la fermentation des bactéries présentes sur la peau qui induit les mauvaises odeurs.

][
Weleda Déodorant au Citrus 100 ml
7,98€
Roger&Gallet Bois d'Orange Déodorant Bille 2 x 50 ml
19,50€
Roger&Gallet Fleur de Figuier Déodorant Bille 2 x 50 ml
19,50€
 

Les anti-transpirants

Le terme choisi pour ces produits est un peu excessif puisqu’ils régulent la transpiration pendant quelques heures. Ils sont constitués de sels d’aluminium qui déposés à la surface des glandes sudoripares, ralentissent le débit de transpiration. Une fois que les actifs sont éliminés de la surface, la glande reprend sa sécrétion initiale.
Ces produits seront à conseiller davantage pour les personnes ayant une sécrétion de sueur modérée. 
Notons que la Pierre d'alun est composé des sels d'aluminium et de potassium. 

Cooper Etiaxil Déodorant Anti-transpirant 48h Aérosol 150 ml
5,98€
Vichy Déodorant Anti-transpirant Aérosol 24h 125 ml
6,83€
Vichy Homme Déodorant Anti-Transpirant Triple Diffusion 150 ml
8,89€

Les détranspirants

Ils agissent de façon plus durable sur la transpiration. Ils ont un mode d’action particulier qui met au repas la sécrétion de sueur par la glande sudoripare. Il s’agit là d’un traitement de la transpiration excessive pour soulager la dihidrose. Les détranspirants sont formulés avec du chlorure d’aluminiums hexahydratés en solution alcoolique qui réagissent avec l’eau présente à l’intérieur du canal sudoripare et forme alors un bouchon de kératine. La glande sudoripare n’est plus en capacité d’excréter la sueur. Au bout de quelques jours (pendant 2 à 7 jours), le bouchon de kératine est évacué avec la desquamation naturelle de la peau, laissant alors le canal libéré et la sueur s’écoule à nouveau.

Les détranspirants doivent être appliqués à raison de 2 à 3 fois par semaine et peuvent supplémenter l’utilisation d’un déodorant « plus ordinaire ». Il convient de respecter la règle des 3 « S » : Appliquer le détranspirant le Soir sur une peau bien Sèche et bien Saine et ne pas l’appliquer sur plus de 10% du corps de manière à ne pas entraver la thermorégulation indispensable à l’organisme.

][
Etiaxil Détranspirant Aisselles Confort + Roll'on 15 ml
6,98€
Vichy Déodorant Détranspirant Intensif 50 ml
8,19€
SVR Spirial Extrême Traitement Détranspirant Intensif 20 ml
9,30€
Vichy Déodorant Détranspirant Intensif 2 x 50 ml
12,99€

En seconde intention…

En cas d’échec après l’utilisation des produits mentionnés, d’autres solutions plus invasives existent encore.
Dans les cas sévères de transpiration des mains et/ou des pieds, l’ionophorèse peut constituer une solution. Ce traitement consiste à immergés la zone à traiter dans deux bacs d’eau dans lesquels des électrodes sont placés. Ceci va induire un courant électrique de quelques milliampères et mettre au repos les glandes sudoripares. (Cette technique sera contre indiquée chez les porteurs d’un stimulateur cardiaque.

Dans les cas plus sévères, des injections de toxines botuliques peuvent être pratiquées en milieu hospitalier et sous anesthésie. La substance rend la glande sudoripare incapable de sécréter la sueur et paralyse son activité. L’effet est maintenu pendant environ 6 mois.

Enfin, dans les hyperhidroses les plus graves, une excision chirurgicale des glandes sudoripares peut être un recours.

Dans les cas plus particuliers où la transpiration est induite par des stress ou lors d’une composante psychique très importante, un traitement médicamenteux peut être proposé par le médecin (tranquillisants, anxiolytiques, antidépresseurs, phytothérapie, thérapies comportementales…)

Conseils

- Veillez à ne pas prendre de douche trop chaude. Cela provoque une transpiration à la sortie de la douche engendrée par une augmentation de la température corporelle (en plus d’assécher la peau)

- Évitez la consommation de certains aliments qui augmentent la température corporelle et induisent de facto la production et la sécrétion de sueur : le piment et les épices, l’alcool, le café ou le thé en grande quantité.

- Se méfiez de la consommation d’ail ou d’oignon qui donne à la sueur une odeur particulière et plus forte.

- La prise de certains médicaments peut augmenter la transpiration (certains médicaments pour le diabète, psychiatriques, hormonaux)

- Certaines maladies peuvent mener à une plus grande production de sueur (hyperthyroïdie, obésité, diabète)

- Pour le choix d’un déodorant (dans sa conception globale), il faut en premier lieu analyser l’intensité de sa transpiration. En première intention, optez pour un déodorant ou un anti transpirant. En cas d’échec ou si l’efficacité est insuffisante, un anti-transpirant peut être indiqué.

- Privilégiez le port de vêtements en coton plutôt que des matières synthétiques. Fuyez le nylon et les autres matières qui augmente la macération et donc induisent des odeurs de transpiration plus fortes.

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus