Total
Retrouvez notre large sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : Comment réagir face à une morsure de tique ?

Haut

Alerte aux tiques ! Elles se joignent à vos balades en forêt et profitent d’un moment d’inattention pour s’accrocher sur vos vêtements ou votre peau. Non, elles ne sautent pas, mais attendent patiemment que vous veniez les frôler, cachées dans les hautes herbes ou sur une feuille. Ce petit parasite est à prendre au sérieux, puisqu’il est responsable de la maladie de Lyme, qui touche des milliers de français chaque année.

 

Qu’est-ce qu’une tique ?

C’est un acarien dit « hématophage », car il se nourrit de sang. On le retrouve dans les zones boisées et humides. La tique est porteuse de maladies telle que la maladie de Lyme, qu’elle peut transmettre notamment à l’homme.

 

Clément Thékan Tire-tic Crochet Anti-tiques
5,88€
Biocanina Tire-Tiques x 2
6,43€

Que faire en cas de morsure ?

Pas de panique. Pour reconnaître une tique, recherchez un petit acarien, ou une petite boule noirâtre, qui reste accrochée à votre peau. Le volume de son corps est proportionnel au temps que la tique a passé à se nourrir de votre sang.  

Respirez à fond, et suivez ses étapes. Vous verrez, tout ira bien :

- Munissez-vous d’un tire-tique. Il en existe différents modèles selon la taille de la tique (elle peut atteindre la taille d’un grain de maïs). Crochetez-bien la tique au bout du tire-tique, doucement, puis tournez votre tire-tique pour la « dévisser ».

- Désinfecter ensuite l’endroit de la morsure.

- Que faire de la tique ? Sachez qu’elle peut encore piquer ! Donc tuez-la en prenant garde de ne pas la toucher à mains nues, puis jetez-la dans une poubelle dans un mouchoir ou un bout de scotch.

- Une petite plaque rouge peut survenir dans les 24h après le retrait de la tique, accompagnée de démangeaisons, c’est normal. Pendant au moins 30 jours, surveillez si une éruption rouge ne se forme pas au niveau de la morsure, ou d’autres symptômes comme vu plus haut. Si vous avez un doute, consultez immédiatement votre médecin.

- Consultez obligatoirement si vous êtes enceinte, si votre enfant a moins de 8 ans, si vous avez un traitement immunodépresseur, ou si vous avez le moindre doute.

Ce qu’il ne faut pas faire

- Utiliser de l’alcool ou de l’éther pour endormir la tique : elle peut régurgiter des agents infectieux.

- Écraser la tique encore accrochée sur la peau

- Tirer sur la tique

- Utiliser de l’huile pour la retirer. Bien qu’efficace, cette méthode fait suffoquer la tique qui va relarguer son contenu.

 

Conseils avant/après votre balade

- Lors de vos promenades, emporter un tire-tique

- Portez des vêtements longs, couvrants les bras et les jambes. Si possible les chaussettes rentrées dans le pantalon (on troque notre style contre plus de sécurité). Préférez les couleurs claires, pour repérer plus facilement la tique.

- Mettez des chaussures fermées

- Imprégnez-vous de répulsifs anti-tiques. Attention, ils sont contre-indiqués chez les femmes enceintes/allaitantes et les enfants de moins d’un an. Saviez-vous que la plupart des sprays anti-moustiques vous protègent également des tiques ? (Vérifiez sur les bouteilles).

- Examinez-vous minutieusement après chaque balade. N’oubliez aucune zone, les tiques se glissent partout ! Aisselles, nombril, organes génitaux, cuir chevelu, etc.


Vous voilà informés, pour un été en toute sécurité !

 

Comment utiliser un tire-tique ? Constance vous montre la marche à suivre :


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus