Total

Conseils : Enuresie nocturne

Haut

 

Au sommaire :

L’énurésie nocturne est une affection identifiée par la survenue pendant le sommeil de mictions involontaires et inconscientes chez l’enfant de plus de cinq ans ou l’adulte. C’est ce que désigne familièrement l’expression « faire pipi au lit ». Cette pathologie gêne véritablement et peut bien souvent complexer les jeunes enfants ou même les adultes.

Il faut savoir que l'énurésie peut être primaire si l'enfant a toujours mouillé son lit. Elle sera secondaire si on observe une période de propreté de 6 mois.

 

Qui souffre de l'énurésie nocturne ?

     Elle touche près de 6% des enfants de 6 à 10 ans et 3% des pré-adolescents de 11 à 14 ans. C’est dire si ce sujet encore tabou mérite d’être abordé, pour informer les parents sur cette pathologie et améliorer le dépistage et la prise en charge. Les garçons sont plus souvent affectés que les filles par cette pathologie. Elle est plus fréquente chez les enfants présentant des troubles du comportement.

Quelle est la cause ?

     Les causes peuvent être multiples comme des problèmes psychologiques quelque soit sa cause, de sommeil ou urologique. Plusieurs mécanismes entrent en jeu : un défaut d'éveil lorsque la vessie est pleine, une polyurie nocturne ainsi qu'un réflexe de vidange de la vessie persistant, durant le sommeil. Le volume de la vessie durant les mictions nocturnes involontaires apparaît inférieur à celui lors des mictions diurnes, suggérant une cause locale.

 

Notre conseil

     Tout d'abord il est conseillé d'adopter des règles hygiéno-diététiques, c'est-à-dire qu'il faut favoriser la miction avant d'aller dormir et éviter de prendre des boissons pendant les 2 heures qui précèdent votre coucher.

S'il s'agit de votre enfant, il est important de le responsabiliser sans se moquer de lui ou le punir car il n'est pas responsable de ce phénomène.

Il existe aujourd'hui des systèmes d'alarme qui préviennent le début de la miction nocturne. Cette alarme peut détecter la présence d'urine et ainsi activer une sonnerie.

Enfin, il est important d'avoir une protection, du type couche-culotte pour pouvoir éviter de mouiller vos draps.

Pour des nuits tranquilles, ce qu'il faut savoir sur l'énurésie nocturne...


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus