Total

Conseils : Vers intestinaux, l'oxyure

Haut

Il s’agit d’une pathologie très fréquente dans nos régions tempérées, les vers intestinaux ou oxyures sont des parasites digestifs en forme de filaments blancs.

Cette pathologie, souvent sans gravité, touche principalement les enfants (majoritairement de moins de 10 ans) et plus rarement les personnes âgées ou souffrant de troubles psychiatriques.

Comment se manifeste ce parasite ?

Les principaux symptômes

  • Des démangeaisons (prurit) au niveau de l’anus ou du vagin pour les filles. Le grattage peut parfois entrainer des lésions dans la région anale. Celui-ci survient principalement la nuit provoquant des troubles du sommeil chez l’enfant avec pour conséquence de la fatigue et de l’irritabilité la journée.
  • Une possible perte d’appétit.
  • De la diarrhée et des douleurs abdominales sont parfois observées.

Pourquoi des démangeaisons ?

Les démangeaisons sont provoquées par la sécrétion de mucus, au niveau anal, des œufs et des vers.

Comment ce parasite se transmet-il ?

L’enfant contaminé va se gratter. Les œufs présents au niveau de l’anus vont se loger sous les ongles. Deux modes de transmission sont alors possibles. Soit par contamination directe, par contact avec un autre enfant. Soit par contamination indirecte, par le contact avec des objets infestés par des œufs (jouets, vêtements…)  ou encore lors du passage aux toilettes. Un œuf peut survivre une à deux semaines dans l’environnement.

Les personnes contaminées peuvent aussi se réinfecter par transmission main-bouche. En clair l’enfant va porter ses doigts infestés à la bouche. Les œufs vont mettre deux semaines pour devenir adultes, commencer à se reproduire et démarrer un nouveau cycle.

Quand s’automédicamenter et quand consulter ?

    • La consultation

Vous devez consulter un médecin si vous pensez avoir des vers intestinaux et que vous êtes enceinte ou allaitante ou encore si vous pensez que votre enfant est infesté et qu’il a moins de 2 ans ou présentant des lésions anales dues au grattage.

    • Les traitements

Lorsqu’un membre de votre famille est infesté, il est indispensable de traiter toute la famille pour éviter une propagation du parasite. Attention il faut aussi traiter les personnes ne présentant aucun symptôme d’infection.

Chez le jeune enfant :

Nous recommandons la prise de Fluvermal, en sirop en prise unique, à renouveler 2 semaines après afin d’éradiquer les œufs restants.

Fluvermal Suspension Buvable 30 ml

Chez l’enfant et l’adulte :

Nous recommandons la prise de Fluvermal, en comprimé en prise unique, à renouveler 2 semaines après (pour les mêmes raisons).

Fluvermal x 6

Règles d'hygiène

Pendant les semaines qui suivent le traitement, il est indispensable de suivre des règles d'hygiène strictes :

  • Aspirer régulièrement votre maison pour éviter la présence d'œufs.
  • Nettoyer soigneusement votre salle de bain, vos toilettes et votre cuisine.
  • Laver vos mains et celles de vos enfants avec le plus grand soin (laver avec du savon les doigts, le dos de la main, entre les doigts, les ongles, les poignets).
  • Garder les ongles courts et brossés.
  • Ne pas se ronger les ongles.
  • Nettoyer les draps, les couvertures et le linge.
  • Désinfecter la literie.
  • Encourager votre enfant à ne pas se gratter en cas d’infection.

Comment prémunir ses enfants des oxyures ?

Il est difficile de prévenir totalement le risque de vers mais on peut le réduire grandement en maintenant les règles d’hygiènes citées plus haut et apprendre à vos enfants à en faire de même. Surtout se laver les mains après avoir été aux toilettes et avant d’aller manger.

L’aromathérapie en prévention pour les adultes :

On pourra également utiliser l’huile essentielle de thym à feuilles de Sarriette en prévention, par voie orale pour son action antibactérienne et antiparasitaire.

Phytosun Aroms Huile Essentielle Thym à Feuilles de Sarriette 10 ml
6,95€

Le diagnostic

Le diagnostic peut se faire par l’observation à l’œil nu ou au microscope des œufs ou des vers (filaments blancs) sur la marge anale, sur le corps ou encore dans les selles. Le prélèvement s’effectue par une bandelette adhésive au niveau de marge anal le matin ou le soir (Scotch-test). Il peut également se faire par une prise de sang avec une augmentation notable des globules blancs et des polynucléaires éosinophiles.

Dr Clément Bacle

Référence

http://www.nhs.uk/Conditions/Threadworms/Pages/Introduction.aspx


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus