Total

Conseils : Comment traiter la chute des cheveux chez les hommes ?

Haut

Environ 2/3 des hommes sont concernés par la calvitie et 1/3 deviendront chauves. Bien qu’il s’agisse d’un phénomène tout à fait normal, il est souvent mal vécu par les hommes qui en souffrent. La calvitie modifie l’apparence et le reflet du miroir n’est plus le même.

De nombreuses raisons peuvent mener vers une chute des cheveux comme le stress (chute rapide et soudaine), une alimentation pauvre en vitamines H et B6, l’application de certains produits agressifs pour le cuir chevelu ou encore la prise de certains médicaments.

Mais dans 70% des cas, la raison principale à la chute des cheveux est d’origine androgénétique. La calvitie début par une perte des cheveux au niveau des golfes temporaux. Les cheveux sont plus clairsemés. La perte des cheveux atteint ensuite le haut de la tête et préserve la couronne à la base du crâne.

De nombreux laboratoires commercialisent maintenant des lotions capillaires contenant du Minoxidil. Cette molécule est un antihypertenseur puissant qui, utilisé localement, limite la perte de cheveux et stimule la repousse.

Le cycle du cheveu

Pour mieux comprendre le phénomène de perte des cheveux, il est primordial de connaître leur cycle de pousse et de vie.

Chaque jour, nous perdons entre 50 et 80 cheveux. Un cheveu vit en moyenne 3 ans. Sa vie se définit en trois phases successives : la phase anagène, catagène et télogène.

Le première, la phase anagène, est la période de pousse du cheveu au niveau du follicule pileux. Au niveau de sa base, de la kératine est fabriquée et le cheveu progresse de 1cm par mois environ.

Ensuite vient la phase catagène. Pendant 2 à 3 semaines, le follicule pileux se résorbe vers la surface de la peau.

Enfin, la phase télogène : le cheveu ne pousse plus mais reste en place dans le follicule pendant 3 mois. Il tombera ensuite et le follicule redémarre une phase anagène.

A chaque instant, 10% de nos cheveux sont en phase télogène et 90% en phase anagène. Le renouvellement des cheveux est donc un processus constant. Chaque follicule est capable de faire entre 20 à 30 cycles.

Pourquoi la calvitie ?

La calvitie induite génétiquement induit une sensibilité exacerbée du follicule pileux à la dihydrotestostérone (DHT). Cette hormone est un dérivé de la testostérone et provoque la mort prématurée des follicules pileux qui rentrent plus rapidement en phase catagène.

Par l’action de la 5 α-réductase, présente dans la glande sébacée mitoyenne du follicule pileux, la testostérone se transforme en DHT.

Des études s’accordent maintenant à dire que ce n’est pas l’abondance de testostérone qui induit le problème mais la sensibilité des récepteurs à la DHT au niveau des follicules qui induit l’accélération des cycles capillaires. Les follicules s’atrophient et les cheveux tombent.

Le processus hormonal est retrouvé aussi bien chez l’homme que chez la femme. Même si les taux de testostérone sont moindres chez les femmes, la sensibilité au DHT peut être très forte. De plus, à la ménopause, les hormones féminines diminuent et donnent alors l’avantage aux androgènes dont la DHT.

Comment agissent les lotions ?

Le mode d’action du minoxidil est partiellement connu. Les médicaments qui le contiennent induisent une repousse du cheveu. Le minoxidil stimule la croissance des kératinocytes au niveau du follicule pileux.

Les médicaments à base de minoxidil existent avec deux dosages différents : 2% ou 5%. Les femmes seront orientées vers le dosage à 2% du fait d’une hyperpilosité (ou duvet) pouvant apparaître au niveau des joues ou des temps. Pour les hommes, le dosage à 5% sera d’emblée conseillé.

Comment les appliquer ?

Le minoxidil est le traitement de référence de l’alopécie. Il est très important de l’appliquer deux fois par jour sur les parties atteintes.

Pour cela, prélevez 1 ml à l’aide de la pipette fournie dans l’emballage. Appliquez le produit au centre de la zone à traiter et étendez le produit avec le bout des doigts en massant légèrement.
Pour le conditionnement sous forme de spray, dirigez la pompe vers le centre de la zone à traiter et pressez une fois puis étendez le produit sur l’ensemble de la zone. Pour délivrer la bonne dose de la lotion, faites 6 pulvérisations en répartissant à chaque fois le produit.

Veillez à bien vous laver les mains avant et après l’utilisation et la manipulation de la lotion.
N’utilisez pas de sèche cheveu après l’application.
Veillez à ne pas laisser couler la lotion au niveau des tempes ou le front (une pilosité indésirable pourrait survenir, au mauvais endroit en l’occurrence)
Le minoxidil doit être utilisé sur un cuir chevelu normal et sain.

Minoxidil Bailleul 5% 3 x 60 ml
Alopexy 5% 3 x 60 ml
Minoxidil Mylan 5% 3 x 60 ml

 

Quels sont les résultats ?

Les résultats obtenus seront d’autant meilleurs chez les personnes de moins de 35 ans ayant une tonsure inférieure à 8/10 cm et de survenue < 10 ans.

On estime qu’un tiers des personnes constatent une repousse franche, un tiers constate une stabilisation de la perte des cheveux et le dernier tiers ne constate pas de résultat. Une repousse correcte peut être constatée après 4 à 12 mois d’application, dans des conditions normales d’utilisation.

Il faut noter que l’effet de ce médicament n’a pas d’effet rémanent. La perte des cheveux reprend à l’arrêt du traitement et un retour à l’état antérieur est prévisible après 3 à 4 mois d’arrêt.

D’autres pistes ?

Des médicaments à prendre par voie orale sont disponibles pour traiter la calvitie. Le finastéride a des effets secondaires et n’est disponible que sur prescription médicale.

Des solutions chirurgicales existent également avec l’avantage d’une solution définitive pour le patient.

De récentes études mènent vers l’utilisation future de cellules souches. Les premiers résultats sont prometteurs mais quelques années seront encore nécessaires pour que cette piste soit appliquée chez l’Homme.

Des analogues de prostaglandines sont à l’essai pour accroitre et renforcer le follicule pileux. Ces molécules sont déjà utilisées en ophtalmologie pour traiter le glaucome et une croissance des cils a alors été remarquée, mettant les chercheurs sur cette piste nouvelle.

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus