Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : Comment prévenir et soigner le syndrome main-pied ?

Haut

Le syndrome main-pied, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome main-pied (appelé érythrodysesthésie palmo-plantaire en langage médical) est un effet indésirable réversible de certains traitements de chimiothérapie anticancéreuse. Il s’agit d’une réaction inflammatoire qui fragilise les petits vaisseaux sanguins au niveau de la peau, principalement au niveau des mains et des pieds. Les rougeurs apparaissent progressivement, dans les jours ou les semaines suivant le début des traitements anticancéreux, et disparaissent après la fin des traitements.

De nombreuses chimiothérapies peuvent être en cause, mais on retrouve principalement les patients traités par 5-FU (5-fluorouracile), UFT (association de tegafur et d’uracile) et Xéloda (capécitabine). Certains traitements ciblés sont également à risques.

Une collaboration oncologue/dermatologue est indispensable lors de l’introduction du traitement par thérapies ciblés, surtout les deux premiers mois. Votre pharmacien est également disponible pour toute question que vous vous posez.

Les symptômes du syndrome main-pied

Le syndrome main-pied se manifeste par des plaques rouges parfois associées à des œdèmes et peut évoluer vers :

  • une desquamation et une sécheresse voire une ulcération de la peau
  • une rougeur et une sécheresse de la peau
  • des crevasses au niveau de l’extrémité des doigts
  • des sensations de fourmillements ou de picotements
  • une inflammation et des douleurs

Si le syndrome main-pied n’est pas pris en charge à temps, la qualité de vie du patient peut être dégradée : les gestes du quotidien comme la marche peuvent devenir difficile, et l’inconfort peut être accompagné de douleurs.

Ces symptômes sont classés en 3 grades selon la sévérité du syndrome main-pied :

- Grade 1 : sensations de brûlures, de gonflements et/ou de rougeurs, avec parfois un inconfort. Les activités quotidiennes sont toujours possibles.

- Grade 2 : inflammation douloureuse, apparition de cloques, avec parfois un inconfort léger au quotidien pour les gestes simples.

- Grade 3 : inflammation et lésions douloureuses entraînant une gêne fonctionnelle, et incapacité à faire des activités quotidiennes (marche douloureuse, difficultés pour attraper un objet…).

Les conseils de prévention

  • Avant le début du traitement anticancéreux

- Deux semaines avant le début du traitement, il est important de faire un soin chez un podologue, afin que celui-ci enlève par précaution les callosités et rugosités qui pourraient se compliquer pendant le traitement.

- Hydrater votre peau, en particulier les mains et les pieds, et généreusement ! C’est aussi un moment de soin pour vous, qui doit être agréable. Bannissez les crèmes trop chimiques ou irritantes, même si l’odeur parfumée vous fait envie ! Vous trouverez des soins adaptés à votre peau fragilisée, avec des choix variés, mêlant efficacité et esthétique. La marque Ozalys propose une gamme de soins onco-cosmétiques sans ingrédients controversés, au packaging léger et éco-responsable.

Ozalys Crème Hydratante Mains, Pieds et Ongles 40 ml
16,90€

  •  Pendant l’administration des cures de chimiothérapie

- Il existe des gants et des chaussettes réfrigérants, à porter pendant chaque cure de chimio. Le froid contracte les microvaisseaux sanguins et réduit ainsi l’exposition au médicament, afin de préserver les mains et les pieds.

  •  Pendant le traitement anticancéreux

- Préférer des douches tièdes plutôt que des douches chaudes ou des bains, et sécher minutieusement les mains et les pieds sans frotter

- Eviter les vêtements, les chaussures et les accessoires qui serrent trop

- Soulever les jambes avec des coussins et autant que possible

- Eviter la station debout prolongée

- Eviter de trop exposer vos mains et vos pieds au soleil : les rayons UV peuvent fragiliser votre peau.

- Utiliser des gants lors des activités quotidiennes (bricolage, vaisselle, ménage, jardinage) et des chaussettes aérées pour protéger les extrémités.

- Eviter l’usage excessif de gel hydro-alcoolique, ainsi que l’application de pansements sur la peau

- Laver vos extrémités avec un savon dermatologique non agressif

- Hydrater, hydrater, hydrater ! 

 

Même Huile Lavante pour le Corps 500 ml
19,96€
Ozalys Brume Hydratante Corps 75 ml
22,90€

 

Les traitements

  •    Les traitements médicamenteux

Un traitement est mis en place après validation par l’oncologue et le dermatologue. Il fait appel à des crèmes kératolytiques et des dermocorticoïdes. Parfois, le traitement nécessite l’utilisation de patchs de lidocaïne pour atténuer la douleur, ainsi que la prise d’anti-inflammatoires afin de réduire l’inflammation. Certaines études ont montré que la vitamine B6 pouvait être utile en prévention dans le traitement du syndrome main-pied.

 

  •   Les conseils associés

- Faites des bains de pieds et de mains à l’eau fraîche, et utiliser des sacs à glaçons (ou un sac de légumes surgelés !) durant 15 minutes, à renouveler plusieurs fois dans la journée.

- Eviter les activités physiques qui sollicitent trop vos mains et vos pieds (marche pieds nus, jogging, activités nécessitant de tenir fermement un objet).

-Au moment du coucher, appliquer une crème nourrissante généreusement, avant d’enfiler des chaussettes (non serrantes, et en coton de préférence), afin de maximiser l’absorption de la crème. Vous pouvez faire de même avec les mains en enfilant des gants si besoin.

Même Les Gants de Soin x 1
13,60€
Même Les Chaussons de Soin x 1
10,88€

- En cas de syndrome main-pied associant érythème (rougeurs) et sécheresse, utiliser une crème réparatrice et hydratante, à la texture adaptée au massage :

Bioderma a développé une gamme de soins destinée aux peaux abîmées par les traitements oncologiques. Les produits sont pratiques à utiliser et limitent la contamination, et l’ouverture est facilitée. Ils sont formulés avec des ingrédients respectant la peau fragilisée : Cicabio Restor est un soin apaisant qui contribue à réparer la barrière cutanée, apaiser la douleur et le prurit, et à protéger l’épiderme.

 

Bioderma Cicabio Restor Soin Apaisant Protecteur 100 ml
13,80€

- En cas de syndrome main-pied hyperkératosique, utiliser une crème à effet graissant, hydratant et kératolytique :

 

La Roche-Posay Lipikar Lait Urea 5+
19,92€

Si ces mesures restent insuffisantes, parlez-en très rapidement avec votre médecin, et n’attendez pas que les douleurs et les rougeurs augmentent.

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus