Total

Conseils : Comment soulager un syndrome de l’essuie-glace ?

Haut

Bien connu des sportifs, le syndrome de l’essuie-glace se manifeste par une douleur au niveau externe du genou. Cette pathologie s’avère très douloureuse et peut gêner la pratique d’une activité sportive. Ce sont surtout les coureurs et cyclistes qui sont concernés.

Le syndrome de l’essuie-glace résulte de l’inflammation de la bandelette ilio-tibiale. Il s’agit d’une structure reliant la partie externe de la hanche (dans le prolongement du deltoïde fessier) et se termine sur le tibia en longeant la partie externe de la cuisse. La bandelette stabilise le genou sur son coté latéral pendant la marche ou la course.

Symptômes

- La gêne débute par une brulure au niveau externe du genou pendant l’effort.
- La douleur augmente ensuite et provoque l’arrêt de la course
- Elle peut irradier jusqu’au niveau de la hanche
- La douleur cède après 2 à 3 jours de repos mais réapparait systématiquement et de plus en plus tôt après le début d’un effort.

Quelles sont les causes de ce syndrome ?

La bandelette frotte sur la partie osseuse du genou : le condyle externe. C’est la répétition des mouvements de flexion/extension qui va induire une inflammation : la bandelette se place en avant du condyle quand la jambe est en extension et en arrière quand la jambe est placée en flexion. Ce va et vient répété déclenche la pathologie. Imaginez un essuie-glace placé en vitesse maximale butant à chaque aller et retour sur une boursouflure de votre pare-brise…

Ce n’est ni l’essuie-glace ni la boursouflure qui sont en cause mais bien la position du pare-brise. On retrouve dans les cas les plus classiques une position du genou en varum soit orienté vers l’extérieur. Cette déformation est plus connue sous le terme de jambes arquée.

 Elle peut être causée par une position des pieds en varus ou pied creux. Le pied est en position instable sur la partie latérale externe et l’attaque de la marche commence sur le talon en face externe qui accentue encore la position du genou en varum.

Dans certains cas plus rares, c’est un pied valgus qui est retrouvé, soit penché vers l’intérieur ou pied plat. Cette position entraîne alors une rotation du tibia vers l’intérieur et une élongation du muscle.

Comment le soulager ?

- Pour soulager la douleur, vous devez absolument observé un temps de repos sportif dans un premier temps : au moins 2 à 3 semaines. Ce temps est nécessaire pour diminuer l’inflammation présente.

- Appliquez une poche de froid sur la face externe du genou. Cela va diminuer la douleur et l’inflammation.

- Consultez un kinésithérapeute qui pourra vous aider à soulager de manière plus rapide et plus efficace les douleurs. Les massages transversaux profonds seront alors pratiqués avec des étirements musculaires.

- Le traitement à plus long terme repose sur le port de semelle orthopédique pour corriger un mauvais positionnement du pied et la déformation induite au niveau du genou. Consultez un podologue qui saura vous conseiller.

- Dans des cas plus sévères, des injections de corticoïdes pourront être proposés par le médecin.

- Le port d’orthèse peut améliorer la pratique du sport en limitant les tensions et frottement.

- La reprise de la pratique sportive doit être progressive et doit comporter une séance d’’étirement et d’échauffement indispensable.

- Pensez à vérifier la qualité de vos chaussures et leur degré d’usure. 

TheraPearl Poche Articulations Chaud ou Froid
6,76€
Physiopack Poche Réutilisable de Chaud/Froid 19 cm x 30 cm
11,49€
Physiopack Poche Réutilisable de Chaud/Froid 13 cm x 30 cm
7,16€

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus